Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Yoon promet de respecter la volonté du peuple à son retour des vacances

Actualités 08.08.2022 à 13h08
Le président Yoon Suk-yeol répond le lundi 8 août 2022 à des questions de journalistes à son arrivée au bureau présidentiel après une semaine de vacances. (Pool photo)

SEOUL, 08 août (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol a promis de respecter la volonté du peuple alors qu'il est retourné au travail aujourd'hui après une semaine de vacances dans un contexte où sa popularité a chuté en dessous de 30%.

Yoon répondait à des questions de journalistes pour la première fois en près de deux semaines et a été interrogé sur ses sentiments à son retour de ses premières vacances depuis son investiture en mai. «Je pense que les vacances m'ont permis de renforcer ma conviction selon laquelle mon devoir envers le peuple est d'examiner attentivement la volonté du peuple et de la respecter, tout en restant fidèle à mon intention première», a-t-il déclaré.

Yoon a confié avoir réfléchi à tout ce qui s'est passé pendant sa campagne électorale et la période de transition et après son investiture, et avoir ressenti une nouvelle fois la gratitude envers le peuple pour l'avoir bâti à travers de dures critiques et des encouragements chaleureux.

Le président connaît actuellement une baisse de sa cote de popularité qui est passée en dessous 30% sur fond d'inquiétudes économiques et de réactions défavorables de la population face à des propositions politiques impopulaires telles qu'un plan d'abaisser l'âge d'entrée à l'école élémentaire à 5 ans.

A la question de savoir s'il compte effectuer un remaniement du gouvernement dont un éventuel remplacement de la ministre de l'Education Park Soon-ae, Yoon a répondu qu'il «examinera tout du point de vue du peuple». «Les politiques démocratiques et la gestion des affaires de l'Etat ne peuvent se faire à moins que nous allions ensemble avec la presse. Comme je vous vois tous pour la première fois depuis longtemps, je vous demande de m'aider beaucoup», a-t-il dit aux journalistes.

Yoon a également cherché à rassurer la population à propos de l'éventuelle participation de la Corée du Sud à l'alliance «Chip 4» dirigée par les Etats-Unis pour une coopération dans les semi-conducteurs, en notant que le gouvernement est en train d'examiner la question selon l'intérêt national. Le «Chip 4» est une alliance envisagée impliquant les Etats-Unis, la Corée du Sud, le Japon et Taïwan, que la Chine perçoit comme un groupe destiné à contenir son influence dans les chaînes d'approvisionnement mondiales.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page