Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Sanctions américaines contre un mixeur de crypto-monnaie lié à des hackers nord-coréens

Science/Tech 09.08.2022 à 09h41

WASHINGTON, 08 août (Yonhap) -- Les Etats-Unis ont imposé ce lundi des sanctions au mixeur de monnaie virtuelle Tornado Cash pour son implication dans le blanchiment de crypto-monnaies volées par des pirates nord-coréens.

Le département du Trésor a déclaré que le mixeur de devises avait aidé à blanchir plus de 455 millions de dollars volés par un groupe de piratage informatique parrainé par Pyongyang, connu sous le nom de Lazarus Group, dans ce qu'il a appelé le «plus grand vol de monnaie virtuelle connu à ce jour».

«Aujourd'hui, le Trésor sanctionne Tornado Cash, un mixeur de devises virtuelles qui blanchit le produit de cybercrimes, y compris ceux commis contre des victimes aux Etats-Unis», a déclaré le sous-secrétaire au Trésor chargé du terrorisme et du renseignement financier, Brian Nelson, cité dans un communiqué de presse.

Le département a indiqué que Tornado Cash avait blanchi plus de 7 milliards de dollars de monnaie virtuelle depuis sa création en 2019. Tornado Cash et le Lazarus Group sont sanctionnés par les Etats-Unis depuis 2019, selon le département.

Le secrétaire d'Etat Antony Blinken a publié une déclaration distincte, réaffirmant l'engagement de Washington à réprimer les cyberactivités illégales des pirates nord-coréens. «Les Etats-Unis continueront de poursuivre les actions contre les mixeurs qui blanchissent la monnaie virtuelle pour les criminels et ceux qui les assistent», a-t-il assuré, ajoutant que Tornado Cash est le deuxième mixeur de crypto-monnaie à être désigné par les Etats-Unis.

Washington a imposé des sanctions au mixeur Blender.io en mai pour avoir blanchi quelque 20,5 millions de dollars sur près de 620 millions de dollars dérobés par le Lazarus Group au jeu en ligne Axie Infinity plus tôt dans l'année.

«Les Etats-Unis n'hésiteront pas à utiliser leurs autorités contre les cyber-acteurs malveillants, pour exposer, perturber et promouvoir la responsabilité des auteurs et des facilitateurs d'activités criminelles», a assuré Blinken dans le communiqué.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page