Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les USA préoccupés par la «rhétorique renforcée» du Nord sur son programme nucléaire

Corée du Nord 12.08.2022 à 09h59
Le centre de gestion d'essais nucléaires de Punggye-ri en Corée du Nord. (Photo d'archives Yonhap)

WASHINGTON/SEOUL, 12 août (Yonhap) -- Les Etats-Unis se préparent à toutes éventualités sur fond de signes d'un potentiel essai nucléaire de la Corée du Nord mais sont préoccupés par la «rhétorique renforcée» sur son programme nucléaire, a fait savoir ce jeudi (heure américaine) le premier porte-parole adjoint du département d'Etat américain, Vedant Patel. Patel a déclaré que Pyongyang continuait de se préparer à ce qui serait son septième essai nucléaire.

«Les Etats-Unis évaluent que la RPDC (République populaire démocratique de Corée ou Corée du Nord) prépare son site d 'essai nucléaire à Punggye-ri pour ce qui serait son septième essai nucléaire. Cette évaluation est conforme aux communiqués publics de la RPDC», a indiqué le porte-parole lors d'un briefing de presse téléphonique. .

«Nous nous préparons à toutes les éventualités en étroite coopération avec nos alliés japonais et sud-coréen», a ajouté Patel. «De plus, nous sommes prêts à faire des ajustements à court et long termes de notre posture militaire pour répondre à toute provocation de la RPDC.»

Séoul et Washington ont fait savoir plus tôt que le Nord semblait avoir complété «toutes les préparations» pour un essai nucléaire, et il reste seulement la décision politique de Pyongyang. La Corée du Nord a effectué son sixième et dernier test nucléaire en septembre 2017.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a averti que son pays pourrait utiliser ses armes nucléaires contre la Corée du Sud et les Etats-Unis le mois dernier, en menaçant de détruire le gouvernement de Séoul et son armée s'ils «font un mouvement dangereux», comme une frappe préventive.

«Nous sommes préoccupés par la rhétorique renforcée du régime sur son programme nucléaire», a dit le porte-parole adjoint. «Un septième essai nucléaire est une grave provocation et menacerait sérieusement la stabilité régionale et internationale, ainsi que la sécurité», a-t-il ajouté.

Patel a également exprimé des craintes sur la santé et la sécurité du peuple nord-coréen, un jour après que le dirigeant nord-coréen a déclaré la victoire dans la lutte contre le nouveau coronavirus (Covid-19). «Nous sommes très inquiets sur combien le Covid-19 affectera le peuple nord-coréen et nous continuons de soutenir les vaccins à la RPDC», a indiqué le porte-parole adjoint.

Patel a exhorté Pyongyang à travailler avec les organisations d'aide internationale, en notant que le Nord n'a accepté aucune assistance vaccinale du programme international Covax. «A cette fin, nous soutenons et encourageons fortement les efforts d'organisations de la santé et d'aide internationale pour chercher à prévenir et contenir la propagation du Covid-19 dans la RPDC et fournir d'autres formes d'aide humanitaire aux groupes vulnérables dans le pays. »

Convernant la critique renouvelée de la Chine sur le système de défense antimissile américain THAAD déployé en Corée du Sud, le porte-parole adjoint a souligné qu'une telle critique était «inappropriée». «Washington et Séoul ont pris une décision d'alliance pour déployer le THAAD vers la Corée du Sud en tant que mesure purement défensive pour protéger la Corée du Sud et son peuple», selon Patel. «Critiquer ou faire pression sur la Corée du Sud pour abandonner sa défense sont inappropriés», a-t-il ajouté.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page