Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(3e LD) Yoon promet d'améliorer les liens avec le Japon et de fournir une aide économique au Nord

Actualités 15.08.2022 à 16h54
Le président Yoon Suk-yeol prononce un discours marquant le 77e anniversaire du jour de la Libération devant le bâtiment du bureau présidentiel de Yongsan à Séoul, le lundi 15 août 2022.
Le président Yoon Suk-yeol prononce un discours marquant le 77e anniversaire du jour de la Libération devant le bâtiment du bureau présidentiel de Yongsan à Séoul, le lundi 15 août 2022.
Le président Yoon Suk-yeol prononce un discours marquant le 77e anniversaire du jour de la Libération devant le bâtiment du bureau présidentiel de Yongsan à Séoul, le lundi 15 août 2022.

SEOUL, 15 août (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol s'est engagé ce lundi à améliorer rapidement les relations avec le Japon en se basant sur la déclaration conjointe établie en 1998 et à fournir une aide économique à la Corée du Nord pour qu'elle puisse rebâtir son économie si Pyongyang prend des mesures pour une dénucléarisation substantielle.

Yoon a fait ces déclarations à travers un discours prononcé à l'occasion du 77e anniversaire du jour de la Libération. «Dans le passé, nous avons dû nous libérer du contrôle politique du Japon impérial afin que nous puissions reprendre et défendre notre liberté», a rappelé Yoon durant une cérémonie tenue dans le jardin du bâtiment du bureau présidentiel situé dans le quartier de Yongsan à Séoul. «Aujourd'hui, le Japon est un partenaire alors que nous faisons face à des menaces communes qui mettent en danger la liberté des citoyens mondiaux.»

Yoon est entré en fonction en mai avec l'engagement d'améliorer les relations avec le Japon qui ont été fortement tendues sous la précédente administration progressiste de Moon Jae-in.

Son allocution a fait allusion à des plans sur la façon de résoudre les nombreux conflits sur l'histoire pesant sur les deux nations.

Yoon a indiqué que Séoul et Tokyo devaient contribuer à la paix et à la prospérité au sein de la communauté internationale en travaillant ensemble dans les domaines économique, sécuritaire, social et culturel et en se basant sur le respect mutuel.

«Si les relations Corée-Japon avancent vers un avenir commun et si la mission de notre temps est alignée, basée sur nos valeurs universelles communes, elles aideront à résoudre les problèmes sur l'histoire qui existent entre nos deux nations», a-t-il poursuivi.

«Nous devons améliorer rapidement les relations Corée-Japon en respectant l'esprit de la déclaration Kim Dae-jung-Obuchi qui a proposé un plan d'action pour un avenir global des relations Corée-Japon», a-t-il ajouté, en se référant à la déclaration conjointe qui a été signée en 1998 et a appelé à surmonter le passé et construire de nouvelles relations.

Yoon a également présenté les détails de son «plan audacieux» pour améliorer l'économie de la Corée du Nord si elle prend des mesures vers la dénucléarisation, une proposition qu'il a faite pour la première fois dans son discours d'investiture en mai.

Il a dit que la dénucléarisation de la Corée du Nord était «essentielle» pour la paix durable sur la péninsule coréenne, en Asie du Nord-Est et dans le monde.

«L'initiative audacieuse que je conçois améliorera considérablement l'économie de la Corée du Nord et la vie de son peuple par étape si la Corée du Nord cesse le développement de son programme nucléaire et entame un vrai processus pour une dénucléarisation substantielle», selon Yoon.

«Nous appliquerons un programme alimentaire à grande échelle, fournirons une aide pour la production d'électricité, la transmission et des infrastructures de distribution, et exécuterons des projets pour moderniser les ports et aéroports pour le commerce international.»

Yoon a également proposé une aide pour améliorer la productivité agricole de la Corée du Nord, moderniser ses hôpitaux et infrastructures médicales, et mettre en place des investissements internationaux et initiatives de soutien financier.

En ce qui concerne «l'initiative audacieuse», le bureau présidentiel a déclaré plus tard qu'il avait également préparé «un plan d'action dans les domaines politique et militaire».

«L'objectif des politiques envers la Corée du Nord et pour l'unification du gouvernement Yoon Suk-yeol est la réalisation d'une péninsule coréenne sans nucléaire, avec la paix et la prospérité», a souligné le premier conseiller adjoint à la sécurité nationale Kim Tae-hyo.

L'allocution du président s'est focalisé sur l'aide économique, mais le gouvernement cherche également la diminution des tensions militaires et l'établissement de la confiance ainsi que des moyens d'installer la paix dans le domaine politique. Il s'agit d'un plan rassemblant les secteurs économique, militaire et politique.

Le gouvernement a également fait allusion à la possibilité de réduire les sanctions onusiennes imposées à la Corée du Nord. «Nous projetons de discuter avec la communauté internationale d'exemptions partielles des résolutions onusiennes sur les sanctions contre le Nord, en cas de nécessité», a indiqué un haut fonctionnaire du bureau présidentiel.

«Si le processus de consultation sur la dénucléarisation se déroule correctement, l'administration américaine a également la volonté de discuter de l'atténuation des sanctions imposée au Nord», a-t-il ajouté.

Dans son discours, Yoon a souligné que le mouvement d'indépendance de la nation continue ces jours-ci alors qu'il cherche à défendre la liberté et les valeurs universelles.

Il a rendu hommage aux activistes de l'indépendance qui ont combattu contre les impérialistes japonais, à ceux qui leur ont fourni des armes et formations, ainsi qu'aux autres qui ont jeté les bases de l'économie, de l'éducation et de la démocratie.

«Maintenant, la mission du temps appelle le pays à partager les valeurs universelles pour manifester la solidarité afin de défendre la liberté et les droits humains et réaliser la paix et la prospérité pour les citoyens du monde», a indiqué Yoon. «Notre mouvement d'indépendance doit maintenant contribuer à la protection et à l'élargissement de la liberté de tous les citoyens du monde qui partagent ces valeurs universelles.»

Yoon a également mentionné les divers défis auxquels face le pays, comme réaliser la santé budgétaire, fournir un soutien aux victimes des inondations de la semaine dernière et surmonter la bipolarisation et les divisions de la société.

Il a promis de réduire les dépenses gouvernementales inutiles, de fournir un soutien plus important aux familles à faibles revenus, d'améliorer les services de soins pour les personnes handicapées et de stabiliser le marché immobilier en simplifiant les réglementations.

Il a aussi dit que la clé pour surmonter la bipolarisation et les divisions de la société serait l'innovation économique et a promis une réforme des réglementations pour permettre aux entreprises sud-coréennes d'investir et de créer des emplois dans le pays et d'encourager les innovations scientifiques et technologiques.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page