Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le déficit budgétaire a augmenté de 22.000 Mds de wons au S1

Actualités 18.08.2022 à 10h41
Le déficit budgétaire a augmenté de 22.000 Mds de wons au S1 - 1

SEOUL, 18 août (Yonhap) -- Le déficit budgétaire de la Corée du Sud a augmenté de 22.200 milliards de wons (16,9 milliards de dollars) au cours des six premiers mois de cette année par rapport à l'année dernière, alors que le gouvernement a stimulé les dépenses pour faire face aux retombées de la pandémie, ont montré ce jeudi des données du ministère de l'Economie et des Finances.

La balance budgétaire gérée, un indicateur clé de la solidité budgétaire calculé après exclusion du compte des caisses de sécurité sociale, a enregistré un déficit de 101.900 milliards de wons pour la période janvier-juin, plus important que le déficit de 79.700 milliards de wons de l'année dernière, selon le ministère.

L'élargissement du déficit a été principalement attribué à l'augmentation des dépenses conçues pour soutenir les commerçants touchés par la pandémie et les personnes vulnérables dans le cadre du budget supplémentaire record de 62.000 milliards de wons créé en mai.

Le ministère des Finances a indiqué qu'il visait à maintenir le déficit budgétaire annuel à environ 110.800 milliards de wons en 2022. La dette du gouvernement central a atteint 1.007.500 milliards de wons fin juin, en baisse de 11.200 milliards de wons par rapport au mois précédent, alors qu'il a remboursé des dettes arrivées à maturité.

Le gouvernement Yoon Suk-yeol projette de mettre en œuvre une politique de resserrement budgétaire, marquant un changement après plusieurs années de politique expansionniste, dans le cadre des efforts visant à améliorer la santé budgétaire qui a été affectée par l'augmentation de la dette publique.

A cette fin, le pays projette de baisser le déficit budgétaire à moins de 3% du produit intérieur brut (PIB) au cours des cinq prochaines années par rapport aux 5,1% estimés pour cette année. Il s'est également donné comme objectif de réduire le ratio dette/PIB à environ 55% d'ici 2027 dans le but de ralentir le rythme de la croissance de la dette nationale. Le taux devrait s'élever à 49,7% cette année.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page