Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Jeju veut adopter un système d'autorisation de voyage électronique le mois prochain

National 19.08.2022 à 22h24

SEOUL, 19 août (Yonhap) -- Jeju, l'île la plus méridionale de la Corée du Sud, cherche à adopter un système d'autorisation de voyage électronique pour les étrangers des pays qui ne nécessitent pas de visa à partir du mois prochain, ont déclaré des responsables ce vendredi.

Le projet d'introduction de l'autorisation de voyage électronique coréenne (K-ETA) est né après que des dizaines de touristes thaïlandais récemment entrés à Jeju se soient volatilisés dans la nature ou aient été contraints de rentrer chez eux après avoir voulu dépasser la durée de leur séjour.

Le K-ETA est une autorisation de voyage électronique en ligne que les visiteurs étrangers des pays exemptés de visa doivent obtenir avant d'entrer en Corée du Sud à des fins de tourisme, de visite à des proches ou d'affaires. Ils doivent fournir des informations personnelles et autres par le biais d'un site web ou d'une application mobile.

La Corée du Sud a introduit pour la première fois le K-ETA en septembre de l'année dernière pour 112 pays avec lesquels elle a conclu des accords d'exemption de visa ou d'autres arrangements similaires pour permettre d'entrer dans le pays sans visa. Jeju ne nécessitait pas de K-ETA en raison de son statut juridique unique de région autonome.

Le ministère de la Justice a auparavant déclaré vouloir adopter le K-ETA pour Jeju également.

L'agence d'immigration de Jeju, qui dépend du ministère, a tenu ce vendredi une réunion pour expliquer le K-ETA aux résidents et a dit compter adopter le programme pour l'île de villégiature à partir du mois prochain, selon le ministère.

Les fonctionnaires ont souligné qu'ils recueilleront d'abord l'opinion des résidents de Jeju avant d'introduire le système, étant donné que le tourisme est une source majeure de revenus.

Cette mesure semble avoir pour but de prévenir l'entrée illégale d'étrangers profitant du programme d'exemption de visa.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page