Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Multiplication par 13 des exportations de puces sud-coréennes vers la Chine

Actualités 21.08.2022 à 16h56
Multiplication par 13 des exportations de puces sud-coréennes vers la Chine - 1

SEOUL, 21 août (Yonhap) -- Le secteur des semi-conducteurs du pays a enregistré la plus forte croissance des exportations vers la Chine au cours des deux dernières décennies, a révélé ce dimanche une étude menée par la Chambre de commerce et d'industrie de Corée (KCCI) dans le cadre du 30e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques avec la Chine en 1992.

Les recherches de la KCCI ont montré que les semi-conducteurs ne représentaient que 3,2 % des exportations totales de la Corée du Sud vers la Chine en 2000, mais ont été multipliées par 12,4 pour bondir à 39,7% en 2021.

L'an dernier, les machines de précision étaient le premier secteur d'exportation de la Corée du Sud vers la Chine avec 42,5%, suivis de la chimie fine à 40,9%, des semi-conducteurs à 39,7%, du verre à 39,3% et de la pétrochimie à 38,9%. En 2000, les secteurs étaient le bois à 42,3 %, le cuir et les chaussures à 38,8 %, la pétrochimie à 33,4 % et les pièces électroniques à 27,2 %.

«Les secteurs de haute technologie, qui sont directement liés à la sécurité économique, sont très sensibles aux facteurs de risque externes», a averti la KCCI. «Le gouvernement devrait proposer des plans pour empêcher la Chine de militariser la dépendance de la Corée du Sud vis-à-vis de la Chine pour les exportations par le biais de politiques d'approvisionnement multiples continues.»

En 2003, la Chine a dépassé les Etats-Unis pour devenir la principale destination des exportations de la Corée du Sud et occupe depuis la première place. En 2000, les exportations de Séoul vers Pékin s'élevaient à 18,5 milliards de dollars, soit 10,7 % des exportations totales de cette année-là. Mais ce chiffre a grimpé à 162,9 milliards de dollars l'an dernier, soit 25,3 % du total.

«Il est temps que le gouvernement élabore des mesures de grande envergure pour faire face à un éventuel ralentissement de l'économie chinoise, aux progrès technologiques de la Chine et à la rivalité technologique entre les Etats-Unis et la Chine», a déclaré Woo Tae-hee, vice-président de la KCCI.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page