Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Park Eun-bin met son savoir-faire à l'œuvre dans «Extraordinary Attorney Woo»

Actualités 24.08.2022 à 11h30

SEOUL, 24 août (Yonhap) -- Si elle était l'une des plus jeunes membres de la distribution sur le tournage du drame judiciaire à succès «Extraordinary Attorney Woo», qui s'est achevé jeudi dernier après avoir conquis des millions de téléspectateurs, Park Eun-bin, 29 ans, a déjà une longue carrière derrière elle.

L'actrice, qui a fait ses débuts en 1998 avec le drame d'action «White Night 3.98», s'est vu confier des rôles dans une cinquantaine de séries télévisées et films, dont les récents «The King's Affection» (2021) et «The Witch: Part 2. The Other One» (2022).

Une scène de la série juridique «Extraordinary Attorney Woo». (Image fournie par la chaîne câblée ENA. Revente et archivage interdits)

Malgré son expérience, c'est avec beaucoup d'hésitation que Park acceptera de se glisser dans la peau de Woo Young-woo, une avocate de génie souffrant de troubles du spectre de l'autisme. Il aura fallu un an au réalisateur et à la scénariste pour la convaincre.

«J'ai refusé, non pas parce que je suis exceptionnelle, mais parce que je n'étais pas certaine de pouvoir correctement m'en sortir avec ce personnage», a confié Park lors d'une interview donnée lundi dernier. «J'avais peur de représenter Young-woo. Je n'avais aucune idée de la façon dont elle parle et répond.»

Finalement, elle a essayé de ne pas donner uniquement à Young-woo l'image éculée de l'autiste qui souffre de problèmes sociaux et émotionels mais a insisté sur sa personnalité fraîche, charmante et talentueuse qui a une mémoire de baleine dans le domaine juridique.

«Si j'avais adopté une approche conservatrice, j'aurais pu passer à côté du potentiel de Young-woo», a-t-elle souligné. «Au début, Young-woo devait avoir l'air bizarre tout en travaillant bien. Au fil des épisodes, elle est toujours bizarre, mais ne semble plus bizarre. Cette subtilité était la partie la plus difficile.»

Alors que l'on se représente généralement une personne autiste au travers de ses difficultés dans les relations amicales et amoureuses ainsi que la vie quotidienne et professionnelle, le monde de «Woo» offre un nouveau regard. Young-woo devient une avocate compétente, capable de coopérer avec ses coéquipiers pendant les audiences, et elle entame même une relation amoureuse avec Joon-ho (Kang Tae-oh).

«La plupart des gens pensent qu'il est impossible pour les personnes autistes de tomber amoureuses. Je pense que cette série va briser cette idée reçue», a-t-elle mis en avant. «La relation amoureuse semble inutile pour le développement de Young-woo, mais cela montre qu'elle commence progressivement à prendre soin des autres à la fin.»

Une scène de la série juridique «Extraordinary Attorney Woo». (Image fournie par la chaîne câblée ENA. Revente et archivage interdits)

En plus de cela, jouer le rôle d'une avocate de génie et mémoriser tout le jargon juridique était un autre obstacle pour Park, une actrice chevronnée qui sait se souvenir des répliques et des dialogues, quelle que soit leur durée.

«Young-woo est un génie, et elle a une mémoire photographique qui lui permet de se rappeler des images de livres de droit, mais je ne suis pas comme ça», a-t-elle expliqué. «Ces mots juridiques étaient trop difficiles pour rester dans mon cerveau. Cela a pris longtemps. J'ai même passé mon temps de pause à mémoriser le script.»

A l'image de ses qualités d'avocate, la popularité de «Woo» est extraordinaire tant en Corée du Sud qu'à l'étranger. Le 16e et dernier épisode diffusé jeudi a atteint 17,5% de part d'audience nationale, une hausse spectaculaire par rapport à 0,9% pour le premier épisode du 29 juin. Le chiffre final est le plus élevé pour la chaîne câblée peu connue ENA lancée en 2004.

Sur Netflix, «Extraordinary Attorney Woo» est en tête du Top 10 hebdomadaire des programmes télévisés non anglophones disponibles pendant cinq semaines au total. Il s'agit de la deuxième série télévisée coréenne diffusée simultanément sur une chaîne de télévision locale ainsi que sur Netflix à se classer numéro un sur le tableau d'audience officiel, après la comédie romantique «Business Proposal» (2022).

Concernant la demande croissante pour une deuxième saison de «Woo», Park s'est montrée prudente, affirmant que rien n'avait encore été déterminé. «J'adore la dernière scène de "Woo". Lors du tournage de la scène, j'en étais si fière et je voulais lui dire au revoir», a-t-elle déclaré. «C'est comme si j'avais mis la dernière image de Young-woo dans un coffre au trésor et que je l'avais mise sous clé. Quand quelqu'un me demande de l'ouvrir, je pense que j'ai besoin de plus de courage et de détermination.»

L'actrice Park Eun-bin. (Image fournie par Namoo Actors. Revente et archivage interdits)

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page