Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'extension de la part de l'énergie nucléaire à un tiers d'ici 2030

Science/Tech 30.08.2022 à 16h13

SEOUL, 30 août (Yonhap) -- Séoul cherche à augmenter sa production d'énergie nucléaire à près de 33% de sa production totale d'énergie d'ici 2030 dans le but de renforcer la sécurité énergétique et de mieux atteindre l'objectif zéro carbone, a déclaré ce mardi le ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Energie.

Dans le cadre du plan directeur pour l'approvisionnement en électricité du pays jusqu'en 2036, le gouvernement prévoit de produire 201,7 térawattheures (TWh) avec la production d'énergie nucléaire d'ici 2030, ce qui représentera 32,8% du total du pays. La version précédente du plan à moyen terme plaçait le ratio à 25%, et le chiffre réel pour l'année dernière était de 27,4%, selon le ministère.

La croissance du ratio serait possible car le gouvernement prévoit de reprendre la construction des réacteurs nucléaires Shin-Hanul 3 et 4 et de poursuivre l'exploitation des réacteurs existants, a-t-il ajouté. Selon le programme, les énergies renouvelables représenteront 21,5% de la production totale d'électricité du pays d'ici 2030, le chiffre pour le charbon s'élevant à 21,2% et le gaz naturel liquéfié à 20,9%.

Il sera finalisé après une évaluation environnementale, des auditions publiques et des consultations avec les ministères concernés, a indiqué le ministère de l'Energie. «Le gouvernement cherche à proposer des mesures plus pratiques pour réduire les émissions», a déclaré un responsable du ministère.

L'administration Yoon Suk-yeol s'est engagé à inverser la politique de sortie du nucléaire de l'administration précédente, à reconstruire l'industrie et à soutenir son expansion à l'étranger. La Corée du Sud s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 40% par rapport aux niveaux de 2018 d'ici 2030 et à atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

Le président Yoon Suk-yeol (à g.) visite une usine de réacteurs nucléaires de Doosan Enerbility à Changwon, à 300 kilomètres au sud-est de Séoul, le 22 juin 2022. Yoon s'est engagé à reconstruire l'industrie de l'énergie nucléaire et à soutenir son expansion à l'étranger, soulignant son engagement à inverser la politique de sortie du nucléaire de l'administration précédente.

as26@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page