Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Les conseillers à la sécurité nationale de la Corée du Sud, des Etats-Unis et du Japon se rencontreront à Hawaï

Actualités 31.08.2022 à 22h10

SEOUL, 31 août (Yonhap) -- Le conseiller à la sécurité nationale de la Corée du Sud, Kim Sung-han, a dit ce mercredi vouloir chercher des moyens avec ses homologues américains et japonais d'étendre la coopération trilatérale en matière de sécurité afin de contrer les menaces nucléaires et de missiles de la Corée du Nord.

Kim a fait ces remarques alors qu'il partait à Hawaï pour tenir jeudi des entretiens avec ses homologues américain et japonais, Jake Sullivan et Takeo Akiba, respectivement. Il s'agira de la première réunion de ce type depuis les débuts de l'administration Yoon Suk-yeol en mai.

«Les réunions seront tout à fait opportunes et significatives, étant donné les graves circonstances en matière de sécurité sur la péninsule coréenne», a déclaré Kim aux journalistes. «Les réunions devraient permettre de rechercher des moyens de répondre efficacement à l'évolution des menaces pour la sécurité que représentent les programmes nucléaires et de missiles de la Corée du Nord.»

Les responsables s'entretiendront également de la manière d'encourager Pyongyang à accepter le «plan audacieux» de la Corée du Sud, dans lequel Séoul a proposé de mettre à disposition une aide alimentaire massive et de mener des projets d'infrastructure en Corée du Nord si Pyongyang démontre sa volonté de se dénucléariser.

Le président Yoon Suk-yeol a fait cette proposition dans son discours du Jour de la libération au début du mois, que la Corée du Nord a rejetée, qualifiant la proposition de «summum de l'absurdité».

La loi américaine sur la réduction de l'inflation sera également discutée, a déclaré Kim. Cette loi, signée par le président américain Joe Biden au début du mois, a suscité des inquiétudes en Corée du Sud et ailleurs, car elle exclut les véhicules électriques assemblés hors d'Amérique du Nord des incitations fiscales américaines.

Plus tôt dans la journée, le bureau présidentiel a indiqué dans un communiqué que les trois hommes tiendront des «discussions approfondies» sur la Corée du Nord, la coopération trilatérale, la sécurité économique et les principales questions régionales et internationales.

Kim aura également des réunions bilatérales séparées avec Sullivan et Akiba pour discuter des domaines d'intérêt mutuel, a-t-il ajouté.

Le conseiller à la sécurité nationale Kim Sung-han quitte l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, pour Hawaï le 31 août 2022, afin d'assister à une réunion avec ses homologues américain et japonais, Jake Sullivan et Takeo Akiba, respectivement.

Le conseiller à la sécurité nationale Kim Sung-han quitte l'aéroport international d'Incheon, à l'ouest de Séoul, pour Hawaï le 31 août 2022, afin d'assister à une réunion avec ses homologues américain et japonais, Jake Sullivan et Takeo Akiba, respectivement.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page