Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un jour dans l'histoire de la Corée

Sport/Culture 22.09.2022 à 00h00

22 septembre

1948 -- Entrée en vigueur d'une loi visant à condamner les Coréens qui ont collaboré avec le régime colonial japonais entre 1910 et 1945. Ce texte ne sera pas appliqué suite aux pressions du gouvernement militaire américain et aux critiques du président Rhee Syngman, soutenu par un nombre important de notables qui s'étaient enrichis pendant cette période.

1949 -- L'Assemblée nationale adopte une loi qui dissout le comité d'enquête sur la collaboration des Coréens avec le Japon pendant la période coloniale. Ce comité avait été mis en place l'année précédente.

1965 -- Début de la publication du Joongang Ilbo, l'un des quotidiens les plus influents en Corée du Sud.

1971 -- Etablissement d'une ligne téléphonique directe entre les deux Corées à Panmunjom, située à l'intérieur de la Zone démilitarisée (DMZ).

1983 -- Explosions devant l'entrée principale du Centre culturel américain de Daegu, à 300 kilomètres au sud de Séoul, faisant un mort et quatre blessés. Un autre centre américain à Busan avait été endommagé par une bombe l'année précédente.

Les explosifs avaient été fabriqués par des étudiants pour protester contre le rôle présumé des Etats-Unis dans le massacre que la ville de Gwangju a connu en mai 1980, dans lequel des centaines de manifestants pro-démocrates ont été tués par le régime militaire du président Chun Doo-hwan. Certains prétendent que les Etats-Unis sont responsables de n'avoir pas arrêté le massacre.

2003 -- Le professeur dissident allemand d'origine coréenne Song Doo-yul arrive en Corée du Sud après 36 ans d'exil volontaire en Allemagne. Il est accusé d'avoir violé la loi sur la sécurité nationale de la Corée du Sud en raison de ses activités pro-nord-coréennes au cours de son exil. Après son retour, il sera arrêté et condamné à sept ans de prison. Cependant, une cour d'appel de Séoul décidera plus tard qu'il n'y a aucune preuve pour étayer les accusations des procureurs de l'Etat. Song et sa femme retourneront en Allemagne en août 2004.

2011 -- Le président Lee Myung-bak et le nouveau Premier ministre japonais Yoshihiko Noda conviennent de travailler ensemble avec les Etats-Unis sur le dossier nucléaire nord-coréen durant leur rencontre à New York en marge de l'Assemblée générale des Nations unies (ONU).

2017 -- Le dirigeant de la Corée du Nord, Kim Jong-un, promet de prendre les actions les plus fortes en réponse aux propos du président américain Donald Trump sur la «destruction totale» du régime nord-coréen pour ses menaces nucléaires et balistiques.

(FIN)

Accueil Haut de page