Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le premier vice-ministre des Affaires étrangères arrive aux USA pour la réunion de l'EDSCG

Corée du Nord 15.09.2022 à 09h31
Le premier vice-ministre des Affaires étrangères Cho Hyun-dong (à dr.) et le vice-ministre de la Défense Shin Beom-chul déposent une gerbe de fleurs devant le monument commémorant les soldats américains qui ont combattu pendant la guerre de Corée (1950-1953) à Washington, le mercredi 14 septembre 2022 (heure locale). (Photo fournie par l'ambassade sud-coréenne aux Etats-Unis. Revente et archivage interdits)
Le premier vice-ministre des Affaires étrangères Cho Hyun-dong répond à des questions de journalistes le mercredi 14 septembre 2022 (heure locale), à son arrivée à l'aéroport international de Washington-Dulles.

SEOUL, 15 sept. (Yonhap) -- Le premier vice-ministre des Affaires étrangères Cho Hyun-dong est arrivé à Washington ce mercredi (heure locale) pour assister à une session du Groupe stratégique et consultatif sur la dissuasion élargie (EDSCG) qui aura lieu vendredi.

«Je ferai des efforts pour que la population puisse sentir que les moyens de dissuasion élargie sont renforcés et améliorés», a déclaré Cho à propos de la réunion de l'EDSCG à son arrivée à l'aéroport international de Washington-Dulles.

«Nous projetons de discuter de mesures renforcées et concrètes sur fond d'annonce par le Nord de sa nouvelle loi sur la politique nucléaire et participerons à la réunion en souhaitant transmettre un message significatif à la Corée du Nord», a indiqué Cho. «Si notre message lié à la dissuasion étendue résulte sur une annulation d'essai nucléaire par Pyongyang, ce sera également un résultat que l'on souhaite», a-t-il ajouté.

Vendredi dernier, l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA) a rapporté que la loi sur sa politique a été adoptée. La nouvelle loi stipule qu'une frappe nucléaire peut être effectuée automatiquement et immédiatement pour détruire l'origine d'une provocation si le système de commande et de contrôle des forces nucléaires nord-coréennes risque d'être attaqué par des «forces hostiles».

L'EDSCG rassemblant les vice-ministres de la Défense et des Affaires étrangères des deux pays ne s'est pas réuni depuis sa deuxième et dernière session en janvier 2018, lorsque le gouvernement progressiste Moon Jae-in de l'époque cherchait à mettre en œuvre un plan visant à promouvoir le rapprochement et la coopération entre les deux Corées.

Par ailleurs, Cho se rendra au Conseil de sécurité nationale (NSC) des Etats-Unis et au Congrès américain. Il s'entretiendra avec la secrétaire d'Etat adjointe américaine Wendy Sherman pour discuter de la loi sur la réduction de l'inflation de 2022 prévoyant un crédit d'impôt offert par le gouvernement américain et pouvant atteindre 7.500 dollars pour chaque acheteur d'un véhicule électrique (VE) assemblé en Amérique du Nord et excluant de ces incitations fiscales tous les VE sud-coréens assemblés en Corée du Sud.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page