Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le gouvernement demande à l'industrie alimentaire de minimiser les hausses de prix

Economie 23.09.2022 à 09h52

SEOUL, 23 sept. (Yonhap) -- Le premier vice-ministre des Finances, Bang Ki-sun, a demandé ce vendredi aux acteurs de l'industrie alimentaires de réduire au maximum les hausses de prix dans un contexte où le pays cherche à juguler la forte inflation.

Le gouvernement prévoit par ailleurs d'accroître l'offre de produits agricoles, notamment de choux et radis blancs, afin de répondre à la hausse de la demande lors de la saison de préparation du kimchi à l'approche de l'hiver, a ajouté Bang.

«Afin de stabiliser les prix des céréales, nous demandons (au secteur alimentaire) de minimiser la hausse des prix des produits alimentaires», a dit le vice-ministre à une réunion gouvernementale sur l'économie. Les prix des nouilles instantanées et des snacks ont récemment bondi dans le pays en raison de l'envolée des prix des ingrédients et de la dépréciation de la monnaie coréenne vis-à-vis du dollar.

Les prix à la consommation ont progressé moins rapidement en août après une augmentation sans précédent depuis 24 ans le mois précédent. Mais la Corée du Sud fait toujours face à des pressions inflationnistes élevées à cause principalement des prix de l'énergie et de l'alimentation.

Les prix à la consommation ont augmenté de 5,7% sur un an le mois passé, après un bond de 6,3% en juillet. Ces pressions à la hausse devraient conduire la Banque de Corée à relever davantage son taux d'intérêt directeur dans les mois à venir.

Un rayon de nouilles instantanées dans un magasin discount de Séoul, le 15 septembre 2022.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page