Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Deux officiels libériens appréhendés car soupçonnés d'avoir agressé sexuellement 2 adolescentes

Actualités 23.09.2022 à 19h07

BUSAN, 23 sept. (Yonhap) -- Deux Libériens en visite dans la ville portuaire de Busan pour assister à un événement international ont été arrêtés par la police locale ce vendredi, car ils sont soupçonnés d'avoir agressé sexuellement deux collégiennes sud-coréennes.

Le poste de police de Busan Dongbu a dit enquêter sur les deux hommes, tous deux connus comme des fonctionnaires du pays d'Afrique de l'Ouest, pour leurs délits sexuels présumés.

Ils sont soupçonnés d'avoir agressé sexuellement les deux adolescentes dans un hôtel du quartier de Dong, dans la ville, vers 22h55 jeudi. Ils auraient emmené à l'hôtel les deux jeunes filles rencontrées par hasard près de la gare de Busan.

Ils seraient venus à Busan pour participer à la Semaine maritime de Corée 2022, un événement organisé conjointement par le ministère des Océans et de la Pêche et l'Organisation maritime internationale (OMI).

L'un des deux hommes serait un fonctionnaire libérien d'une trentaine d'années travaillant au siège de l'OMI en Grande-Bretagne. Il serait détenteur d'un passeport diplomatique et revendique l'immunité diplomatique. La police a déclaré que son cas ne pouvait être couvert par la Convention de Vienne qui stipule l'immunité diplomatique.

Le logo du commissariat de police de Busan Dongbu.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page