Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Kamala Harris se rendra dans la DMZ pendant son séjour en Corée du Sud

National 27.09.2022 à 15h17
Avec la vice-présidente américaine

SEOUL/TOKYO, 27 sept. (Yonhap) -- La vice-présidente américaine Kamala Harris se rendra dans la Zone démilitarisée (DMZ) séparant les deux Corées au cours de son séjour en Corée du Sud plus tard cette semaine, a fait savoir ce mardi le Premier ministre Han Duck-soo.

Han a tenu ces propos lors d'une réunion avec Harris à Tokyo avant qu'ils n'assistent aux funérailles d'Etat de l'ancien Premier ministre japonais Shinzo Abe plus tard dans la journée. Han a noté que la visite de Harris dans la DMZ prévue ce jeudi serait un déplacement «symbolique» pour l'alliance Corée du Sud-Etats-Unis.

Au cours de la réunion, Harris a décrit l'alliance comme «le pivot de la sécurité et de la prospérité dans l'Indo-Pacifique». Le déplacement de Harris dans la DMZ interviendra moins de deux mois après que la présidente de la Chambre des représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, y a effectué une visite.

Elle aura lieu juste quelques jours après que la Corée du Nord a lancé un missile balistique de courte portée dimanche, vraisemblablement dans le cadre d'une démonstration de force contre les exercices militaires conjoints entre Séoul et Washington.

Harris a noté que les alliés avaient «beaucoup de travail» à faire pour renforcer leurs relations, y compris des investissements dans l'innovation, les technologies et l'espace. Selon le bureau du Premier ministre, Han et Harris ont discuté de l'alliance stratégique globale mondiale qui a été convenue par le président Yoon Suk-yeol et son homologue américain Joe Biden en mai.

Han a également fait part des préoccupations de Séoul sur la Loi sur la réduction de l'inflation, a indiqué le bureau. La nouvelle loi exclut les véhicules électriques assemblés en dehors de l'Amérique du Nord des avantages fiscaux de l'administration américaine, soulevant des inquiétudes selon lesquelles elle constituera une barrière commerciale importante pour les voitures construites en Corée du Sud.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page