Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le chef par intérim du PPP critique le PD pour avoir attaqué Yoon

National 29.09.2022 à 16h21
Le président par intérim du Parti du pouvoir du peuple (PPP) au pouvoir, Chung Jin-suk, prononce un discours à l'Assemblée nationale à Séoul, le jeudi 29 septembre 2022.

SEOUL, 29 sept. (Yonhap) -- Le président par intérim du Parti du pouvoir du peuple (PPP) au pouvoir, Chung Jin-suk, a fortement critiqué le Parti démocrate (PD) ce jeudi pour avoir attaqué le président Yoon Suk-yeol pour ses propos vulgaires lors de son récent voyage à l'étranger.

«(Le PD) profère des malédictions et de la haine contre le président qui fait de la diplomatie», a déclaré Chung dans un discours à l'Assemblée nationale. «Le parti d'opposition a même déposé une motion de destitution du ministre des Affaires étrangères, en oubliant complètement la catastrophe diplomatique du gouvernement précédent. C'est un acte irresponsable qui nuit à l'intérêt national», a-t-il ajouté.

Le vice-président parlementaire a également indiqué que le PD entravait la gestion gouvernementale en manipulant le pouvoir parlementaire. Le principal parti d'opposition détient 169 sièges sur les 299 au total à l'Assemblée nationale. «Il utilise son pouvoir seulement pour protéger le processus judiciaire de son chef Lee Jae-myung», a-t-il ajouté, en se référant au scandale de Baekhyeon-dong et Daejang-dong.

Concernant les relations avec les partis d'opposition, Chung a demandé à Lee d'accepter la création d'un conseil des députés vétérans des partis politiques en soulignant la coopération entre les partis et a proposé un corps consultatif bipartite sur l'économie et la vie du peuple pour discuter des projets de loi liés à la vie du peuple durant la période de session ordinaire du Parlement.

«Je demande à Lee d'accepter à cœur ouvert pour pouvoir composer le conseil des députés le plus tôt possible», a indiqué Chung, en ajoutant que les discussions sur la révision constitutionnelle et l'amendement de la loi électorale proposées par Lee seront possible à travers cette organisation.

Sur la proposition du PD de tenir une réunion entre Yoon et Lee, Chung a déclaré qu'il n'y avait pas de raison que les deux personnes ne se rencontrent pas. «Si la coopération politique se déroule bien, je peux même accepter la rencontre entre Yoon et Lee sans le chef du parti au pouvoir.»

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page