Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Levée de l'obligation de test PCR à l'arrivée dans le pays

Actualités 30.09.2022 à 10h24
Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 30 sept. (Yonhap) -- L'obligation de test de réaction par polymérase (PCR) dans les 24 heures après l'arrivée dans le pays sera levée demain, le 1er octobre, selon l'annonce du premier médiateur général du QG central des catastrophes et contre-mesures de sécurité, Lee Ki-il, lors d'une réunion tenue ce vendredi matin tôt.

La Corée du Sud a levé l'obligation de test PCR dans les pays de départ pour les voyageurs entrants le 3 septembre dernier. La fin de l'obligation de test PCR à l'arrivée demain sera donc la dernière étape du plan d'assouplissement des mesures restrictives pour les voyageurs internationaux. A ce propos, Lee a indiqué que le ratio des contaminations venant de l'étranger s'est élevé à 0,9% en septembre dernier après avoir été de 1,3% au mois d'août. Le ratio de létalité du variant d'Omicron assez bas a également été pris en compte.

«Si jamais un autre variant du Covid-19 plus contagieux apparaît, il est possible que cette obligation soit réintroduite en fonction de la nécessité d'une gestion préventive des flux entrants», a noté Lee. Le gouvernement autorisera par ailleurs les visites en personne dans les établissements de soins médicaux et de traitements à partir du 4 octobre prochain. L'interdiction a été imposée le 25 juillet dernier. Malgré tout, les visiteurs devront toujours présenter un résultat négatif à un autotest et le port du masque lors des rencontres restera obligatoire.

Lee a noté que le nombre de nouveaux cas s'élève aujourd'hui à 28.000 alors que 48% de la population ont attrapé le Covid-19. Le ratio de reproduction est en dessous de 1,0 pour la 5e semaine consécutive en se situant à 0,80. «La situation de la pandémie approche de sa phase finale. [..] Il pourrait y avoir une autre vague épidémique cet hiver mais nous allons maîtriser finalement cette pandémie», a-t-il dit en promettant l'élaboration de mesures préventives appropriées.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page