Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Gallup Korea : la popularité de Yoon replonge à son plus bas niveau

Actualités 30.09.2022 à 14h12
Président Yoon Suk-yeol. (Photo d'archives Yonhap)

Président Yoon Suk-yeol. (Photo d'archives Yonhap)

SEOUL, 30 sept. (Yonhap) -- La cote de popularité du président Yoon Suk-yeol est retombée cette semaine à son plus bas niveau depuis son investiture, a montré ce vendredi un sondage réalisé par Gallup Korea de mardi à jeudi auprès de 1.000 personnes âgées de 18 ans ou plus, après que ses écarts de langage ont été capturés par un micro lors de sa visite à New York.

D'après le sondage, 24% des sondés ont positivement évalué l'action de Yoon, en baisse de 4 points de pourcentage par rapport à la semaine dernière. Pas moins de 65% des sondés se sont montrés mécontents, en hausse de 4 points de pourcentage. C'est la deuxième fois que la popularité de Yoon tombe à 24% après qu'elle a affiché le même taux la première semaine d'août. Il s'agit du plus bas niveau depuis son entrée en fonction le 10 mai.

Gallup Korea a attribué ce recul à sa contre-performance en matière de diplomatie et notamment à la publication d'une vidéo montrant le président prononcer des mots vulgaires supposés à des membres de son entourage lors de son déplacement dans la ville américaine. En effet, les mécontents ont cité la diplomatie (17%), l'incompétence (13%), les propos imprudents (8%) et l'inattention à l'économie et à la vie quotidienne du peuple (7%) comme des raisons de leur évaluation défavorable à l'égard de Yoon.

A la question de savoir si la dernière tournée du président Yoon au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et au Canada a contribué aux intérêts nationaux du pays, 33% des sondés ont répondu positivement dont 20% ont estimé que la tournée elle-même a revêtu une importance et 14% ont noté que la tournée a permis des rencontres avec des dirigeants mondiaux.

Cela dit, 54% ont évalué que cette tournée n'a pas bénéficié aux intérêts nationaux faute de résultats concrets (18%) et de visite de condoléances (16%) et à cause des propos imprudents (12%).

Par ailleurs, le soutien de la population au parti au pouvoir, le Parti du pouvoir du peuple (PPP), a reculé de 3 points de pourcentage à 31% et celui au principal parti d'opposition, le Parti démocrate (PD), a augmenté de 2 points de pourcentage à 36%. L'enquête comporte une marge d'erreur de 3,1 points de pourcentage et un niveau de confiance de 95%.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page