Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le PD inquiet du projet de supression du ministère de l'Egalité hommes-femmes

National 05.10.2022 à 15h57

SEOUL, 05 oct. (Yonhap) -- Le Parti démocrate (PD), la principale formation politique d'opposition, a fait part ce mercredi de ses inquiétudes concernant le projet du gouvernement de remplacer le ministère de l'Egalité hommes-femmes et de la Famille par une agence de niveau inférieur rattachée au ministère de la Santé et des Affaires sociales.

Le plan de suppression du ministère de l'Egalité hommes-femmes, récemment dévoilé par le gouvernement et le Parti du pouvoir du peuple (PPP), faisait partie des promesses de campagne les plus controversées du président Yoon Suk-yeol, avec un solide soutien de la part des électeurs masculins et une forte contestation du bloc de l'opposition et des groupes féministes.

Dégrader le statut du ministre de l'Egalité hommes-femmes à celui d'un chef d'agence, équivalent à vice-ministre, signifie une exclusion des réunions gouvernementales et un affaiblissement du pouvoir de négociation des politiques liées aux crimes sexuels, a alerté le porte-parole du PD, Oh Yeong-hwan, après avoir reçu une présentation du projet de la part du ministère de l'Intérieur.

«Les crimes contre les femmes, comme la récente affaire de meurtre suite à un harcèlement à la station Sindang, et les autres grandes questions sociales se déroulent à répétition, et les Nations unies conseillent aussi d'avoir un ministère indépendant chargé de l'amélioration de l'égalité entre les sexes», a dit Oh. Le 14 septembre, Jeon Joo-hwan, un employé de 31 ans de Seoul Metro a été interpellé à la station Sindang, dans le centre de la capitale, après avoir tué une collègue âgée de la vingtaine dans les toilettes pour femmes de la station. Il a été découvert que Jeon avait harcelé la victime.

Le PD a déclaré être d'accord pour les autres parties du plan de réorganisation du gouvernement, dont le lancement d'une agence pour les ressortissants sud-coréens à l'étranger et le rehaussement du statut du ministère des Patriotes et des Anciens combattants. Selon des sources, le PPP cherchera à présenter et à faire adopter la proposition de réorganisation le mois prochain.

Le PD inquiet du projet de supression du ministère de l'Egalité hommes-femmes - 1

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page