Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Semi-conducteurs : Samsung et SK en consultation avec les gouvernements

Science/Tech 09.10.2022 à 11h14

SEOUL, 09 oct. (Yonhap) -- Samsung Electronics Co. et SK hynix Inc. ont engagé des consultations étroites avec les gouvernements concernés par les dernières restrictions imposées par les Etats-Unis sur les achats et la fabrication de semi-conducteurs par la Chine.

Vendredi (heure américaine), Washington a annoncé une série de restrictions pour contrôler le commerce avec la Chine de certaines puces fabriquées avec des équipements américains afin de ralentir ses avancées technologiques et militaires.

Cette décision pourrait perturber les activités en Chine des fabricants sud-coréens de semi-conducteurs, car ils devront désormais consulter Washington avant de vendre des puces avancées à la Chine. «Le gouvernement (sud-coréen) a discuté en détail de la question avec le cercle industriel et a eu des consultations avec la partie américaine suite à ces discussions», a dit un responsable de Samsung.

«J'espère que les deux gouvernements aboutiront à des conclusions constructives sur les points en suspens. Nous ferons de notre mieux pour opérer les usines en Chine sans accroc grâce à des consultations continues et étroites avec les gouvernements impliqués», a-t-il été ajouté.

SK hynix a publié hier un communiqué dans lequel la firme a annoncé qu'elle chercherait à obtenir les autorisations américaines tout en travaillant étroitement avec le gouvernement sud-coréen. «Nous ferons en sorte de gérer les usines en Chine en respectant les règles internationales afin de minimiser l'impact (des restrictions à l'exportation) sur l'industrie locale des semi-conducteurs», a indiqué le communiqué.

Le ministère de l'Industrie de Séoul a dit que les restrictions n'impacteraient pas gravement les entreprises locales. Mais il a ajouté qu'il serait nécessaire de minimiser les incertitudes à travers des consultations avec les Etats-Unis. «Nous étudierons et aborderons les questions liées avec les Etats-Unis en utilisant le groupe de travail de la plate-forme Supply Chain and Commercial Dialogue (SCCD) de la Corée du Sud et des Etats-Unis comme un canal de discussion régulier», a fait savoir le ministère.

Semi-conducteurs : Samsung et SK en consultation avec les gouvernements - 1

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page