Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un jour dans l'histoire de la Corée

20 octobre

1948 -- Création d'un groupe de soldats rebelles opposés au gouvernement sud-coréen à Yeosu, une ville portuaire située à 455 km au sud de Séoul. Les soldats, qui soutiennent la réunification des deux Corées, refusent les ordres du gouvernement de réprimer les protestations civiles, qui se déroulent sur l'île de Jeju, menées par des résidents également opposés au gouvernement.

Les manifestations s'étendent à la ville voisine de Suncheon, et les soldats garderont pendant plusieurs jours la ville sous leur contrôle, ainsi que Yeosu.

Le gouvernement proclamera ensuite la loi martiale pour réprimer la rébellion et occupera les villes avec l'appui de l'armée américaine stationnée en Corée du Sud.

Le nombre exact de victimes civiles pendant la rébellion n'a jamais été déterminé.

1990 -- La Corée du Sud et la Chine conviennent d'ouvrir un bureau commercial et mettent en place un plan pour l'établissement de relations diplomatiques en 1992. L'établissement de ces liens poussera Taïwan à retirer sa mission diplomatique de Corée du Sud.

1998 -- Le gouvernement sud-coréen annonce un plan visant à lever progressivement l'interdiction sur la culture populaire japonaise, en place depuis 53 ans, depuis la fin de la colonisation japonaise en Corée.

2000 -- Le Dialogue Asie-Europe (Asem) débute à Séoul avec les dirigeants des 26 pays membres. On y parle de politique, de sécurité et de questions économiques et sociales. La réunion adoptera la déclaration de Séoul pour la paix sur la péninsule coréenne, un engagement visant à soutenir la paix et le dialogue sur la péninsule et les échanges avec la Corée du Nord.

2001 -- Le président Kim Dae-jung et le Premier ministre japonais Junichiro Koizumi conviennent de régler les questions en suspens entre les deux pays, dont celles liées aux manuels d'histoire japonais et à la pêche des chalutiers sud-coréens dans les eaux au large des îles du sud des Kouriles. Lors de leur sommet à Shanghai, les deux dirigeants conviennent de former un groupe conjoint d'étude de l'histoire.

2003 -- Le président sud-coréen Roh Moo-hyun et le président américain George W. Bush énoncent quatre points conjoints au cours d'une conférence de presse, en appelant à une reprise rapide des discussions, à des progrès de fond et à des pourparlers multilatéraux sur les ambitions nucléaires nord-coréennes. La déclaration est publiée lors de leur rencontre en marge de la conférence Asie-Pacifique sur la coopération économique (Apec), à Bangkok, la capitale thaïlandaise.

2012 -- La ville de Songdo, à l'ouest de Séoul, est choisie pour accueillir le secrétariat du Fonds vert pour le climat (FVC).

2017 -- Une commission d'Etat recommande la reprise de la construction des réacteurs Shin Kori-5 et Shin Kori-6 après des mois de débat sur la poursuite ou non de l'utilisation de l'énergie nucléaire en Corée du Sud. L'abandon de ce projet était l'un des engagements de campagne du président Moon Jae-in. Après son entrée en fonction, cependant, il a décidé de consulter l'opinion publique et ordonné l'établissement d'une commission indépendante chargée de collecter des opinions et de faire une recommandation.

2018 -- La Corée du Sud et les Etats-Unis annoncent leur décision de suspendre l'exercice aérien combiné Vigilant Ace pour soutenir la diplomatie visant à dénucléariser la Corée du Nord. Séoul et Washington ont suspendu ou annulé plusieurs manœuvres combinées dans le cadre des efforts de paix.

(FIN)

Accueil Haut de page