Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Bousculade à Itaewon : 55 endroits perquisitionnés, dont le bureau du chef de la police nationale

National 08.11.2022 à 14h42
Des enquêteurs perquisitionnent le commissariat de Yongsan, le mercredi 2 novembre 2022, dans le cadre d'une enquête sur la bousculade à Itaewon survenue le 29 octobre.

Des enquêteurs perquisitionnent le commissariat de Yongsan, le mercredi 2 novembre 2022, dans le cadre d'une enquête sur la bousculade à Itaewon survenue le 29 octobre.

SEOUL, 08 nov. (Yonhap) -- Une équipe d'enquête spéciale a perquisitionné le siège de l'Agence nationale de la police coréenne (KNPA) et plusieurs dizaines d'autres bureaux ce mardi dans le cadre de l'enquête sur la bousculade mortelle à Itaewon qui a fait 156 morts.

Un total de 55 endroits ont été perquisitionnés, dont les bureaux du chef de la KNPA, Yoon Hee-keun, et du chef de l'Agence de la police de Séoul (SMPA), selon des officiels. Les autres sites incluent les bureaux de hauts officiels du renseignement et de la surveillance de la SMPA et de la maire de l'arrondissement de Yongsan, Park Hee-young, ainsi que le QG des incendies et catastrophes de Séoul et la caserne de pompiers de Yongsan. Le siège de Seoul Metro et la station de métro Itaewon ont été également perquisitionnés.

Les autorités de la police et de la prévention des incendies ainsi que la mairie de Yongsan ont été critiqués suite à des révélations selon lesquelles il y avait des signes alarmants avant le drame du 29 octobre, mais ils n'ont pas fait grand chose pour y répondre.

L'ancien chef du commissariat de Yongsan, Lee Im-jae, la maire de Yongsan et deux autres personnes ont été mis en examen pour homicide involontaire par négligence professionnelle suite à cette tragédie à Itaewon.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page