Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le chef de l'opposition rencontre l'ambassadrice de l'Union européenne

National 08.11.2022 à 17h49

SEOUL, 08 nov. (Yonhap) -- Le chef de l'opposition Lee Jae-myung a rencontré ce mardi l'ambassadrice de l'Union européenne en Corée du Sud, Maria Castillo Fernandez, et a souligné l'importance de construire un «régime de paix permanent et stable» dans la péninsule coréenne, suite à une série de tirs de missiles nord-coréens.

«La tension militaire s'est récemment intensifiée dans la péninsule coréenne», a déclaré le Lee, président du Parti démocrate (PD), à son interlocutrice lors de leur rencontre à l'Assemblée nationale. «L'établissement d'un régime de paix permanent et pacifique est très important».

Lee a également fait remarquer que l'Union européenne constitue un excellent modèle de transition vers une alliance fructueuse à partir d'une région autrefois marquée par des conflits.

«Elle sert d'excellent modèle pour la construction d'un régime de paix permanent et stable, d'une alliance de paix et de sécurité en Asie du Nord-Est, y compris dans la péninsule coréenne.»

Mentionnant comment l'UE a commencé comme un projet de paix, Fernandez a souligné que le maintien de la paix et de la sécurité n'est possible que par le dialogue et la solidarité et que l'UE est prête à soutenir ce processus dans la péninsule coréenne.

Lee et Fernandez ont également discuté de la guerre actuelle entre la Russie et l'Ukraine. Fernandez a fait remarquer que la guerre n'affecte pas seulement l'Europe mais aussi l'Asie, tandis que Lee a déclaré qu'il espérait qu'elle prendrait bientôt fin par des moyens rapides et pacifiques.

Le député Lee Jae-myung (à gauche), chef du principal parti d'opposition, le Parti démocrate, et Maria Castillo Fernandez, ambassadrice de l'Union européenne en Corée du Sud, se serrent la main avant leur rencontre à l'Assemblée nationale, le 8 novembre 2022. (Pool photo)

Le député Lee Jae-myung (à gauche), chef du principal parti d'opposition, le Parti démocrate, et Maria Castillo Fernandez, ambassadrice de l'Union européenne en Corée du Sud, se serrent la main avant leur rencontre à l'Assemblée nationale, le 8 novembre 2022. (Pool photo)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page