Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'ex-ministre de la Défense est libéré sous caution concernant la mort d'un fonctionnaire des pêches

National 08.11.2022 à 17h54

SEOUL, 08 oct. (Yonhap) -- Un tribunal de Séoul a approuvé ce mardi la libération sous caution de l'ancien ministre de la Défense, Suh Wook, 17 jours après son arrestation dans le cadre de l'enquête de la mort d'un responsable des pêches par des soldats nord-coréens en 2020.

La Cour centrale du district de Séoul a autorisé sa liberation à la condition qu'il paie 100 millions de wons (72.072 dollars) de caution, qu'il ne quitte pas sa résidence désignée, qu'il ne contacte pas d'autres personnes liées à l'affaire et qu'il se soumette aux convocations du Parquet ou du tribunal.

L'administration précédente Moon Jae-in est suspectée d'avoir conclu précipitamment et sans preuves suffisantes que le responsable des pêches avait été abattu par l'armée nord-coréenne alors qu'il tentait de faire défection vers le Nord.

Suh, âgé de 59 ans, a été arrêté le 22 octobre pour avoir ordonné la suppression de rapports de renseignement suggérant que le responsable des pêches n'avait pas l'intention de faire défection vers le Nord. Il aurait également ordonné à ses subordonnés de faire des fausses déclarations dans un rapport qui a été remis au Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS).

Plus tôt cette semaine, Suh a demandé au tribunal de reconsidérer la légitimité de son arrestation, et le tribunal a tenu une audience lundi.

Durant l'audience, l'avocat de Suh a affirmé que sa détention prolongée pourrait nuire à ses droits de se défendre, tout en réfutant les accusations portées contre lui.

Le Parquet devrait poursuivre Suh bientôt.

L'ancien ministre de la Défense, Suh Wook, quitte le centre de détention de Séoul, le 8 novembre 2022, après sa libération sous caution dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un responsable des pêches par des soldats nord-coréens en 2020.

L'ancien ministre de la Défense, Suh Wook, quitte le centre de détention de Séoul, le 8 novembre 2022, après sa libération sous caution dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un responsable des pêches par des soldats nord-coréens en 2020.

L'ancien ministre de la Défense, Suh Wook, quitte le centre de détention de Séoul, le 8 novembre 2022, après sa libération sous caution dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un responsable des pêches par des soldats nord-coréens en 2020.

L'ancien ministre de la Défense, Suh Wook, quitte le centre de détention de Séoul, le 8 novembre 2022, après sa libération sous caution dans le cadre de l'enquête sur la mort d'un responsable des pêches par des soldats nord-coréens en 2020.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page