Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Bousculade à Itaewon : le PPP condamne la publication des noms de victimes

Actualités 15.11.2022 à 15h04
Le député Joo Ho-young, le chef du groupe parlementaire du Parti du pouvoir du peuple (PPP), prend la parole le mardi 15 novembre 2022 lors d'une réunion du parti à l'Assemblée nationale à Séoul.

Le député Joo Ho-young, le chef du groupe parlementaire du Parti du pouvoir du peuple (PPP), prend la parole le mardi 15 novembre 2022 lors d'une réunion du parti à l'Assemblée nationale à Séoul.

SEOUL, 15 nov. (Yonhap) -- Les dirigeants du Parti du pouvoir du peuple (PPP) ont critiqué ce mardi un média en ligne pour avoir dévoilé les noms de victimes de la bousculade à Itaewon sans recevoir l'accord des familles endeuillées en avançant que cette action est destinée à politiser la tragédie.

«C'est un acte immoral», a déclaré le député Joo Ho-young, le chef du groupe parlementaire du PPP, lors d'une réunion du parti au pouvoir. «Procéder au dévoilement, même s'il a été souligné à plusieurs reprises que cela constituait une violation de la loi, montre combien vicieux et méticuleux leur objectif était.»

Hier, le média en ligne Mindeulle and Citizen Press a publié les noms de 155 personnes mortes dans le drame du 29 octobre qui a tué au moins 158 personnes. En admettant que les familles endeuillées n'ont pas donné leur consentement, il a avancé que la divulgation était destinée à aider à faire le deuil et enquêter sur l'incident.

Le chef de file du PPP a accusé le média d'agir en collusion avec une organisation liée au Parti démocrate (PD), principale formation d'opposition, en les mettant en garde contre toute tentative de politiser la tragédie. Le PD appelle à lancer à la fois une enquête parlementaire et une enquête d'un procureur indépendant pour examiner la mauvaise gestion présumée par le gouvernement ainsi qu'à dévoiler les noms des victimes après avoir obtenu l'accord des familles.

Le PPP rejette ces appels en notant que l'enquête actuelle ouverte par la police doit avoir lieu en premier.

«Le premier objectif de leur acte immoral est de protéger le président du parti Lee Jae-myung qui fait l'objet de nombreux soupçons criminels et leur objectif ultime est de faire pression sur le président Yoon Suk-yeol pour qu'il démissionne», a déclaré Joo en avertissant qu'une telle tentative fera face à un jugement sévère du peuple.

Le président du PPP, Chung Jin-suk, a dénoncé aussi la divulgation de ces informations qui, selon lui, «inflige des blessures aux familles endeuillées» et a appelé à des contre-mesures légales. «Le PPP et moi ne fermerons pas les yeux sur la douleur tragique des victimes de la bousculade à Itaewon. Nous ferons de notre mieux pour élucider la vérité et préparer des mesures», a déclaré Chung.

Le PD a indiqué s'opposer à la publication des noms sans l'accord des familles.

«Il est souhaitable, pour qu'une commémoration sincère ait lieu, qu'il y ait une liste et des photos mais divulguer la liste sans consentement n'est pas souhaitable», a déclaré hier le porte-parole du PD, An Ho-young.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page