Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

G20 : Yoon appelle à rejeter le protectionnisme face à la crise alimentaire et énergétique

International 15.11.2022 à 16h35
Le président Yoon Suk-yeol se dirige le mardi 15 novembre 2022 vers une salle de réunion dans un hôtel de Bali, en Indonésie, pour participer au sommet du G20.

Le président Yoon Suk-yeol se dirige le mardi 15 novembre 2022 vers une salle de réunion dans un hôtel de Bali, en Indonésie, pour participer au sommet du G20.

BALI/SEOUL, 15 nov. (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol a appelé ce mardi à rejeter le protectionnisme excessif et à faire preuve d'esprit de solidarité et de coopération face à la crise alimentaire et énergétique mondiale, a fait savoir le bureau présidentiel.

Yoon a lancé cet appel lors de la première session du sommet du G20 à Bali, en Indonésie, au cours duquel les dirigeants de grandes économies mondiales discuteront pendant deux jours de la sécurité alimentaire et énergétique, de la santé et de la transition numérique.

Dans son discours prononcé à la session consacrée à la sécurité alimentaire et énergétique, Yoon a exhorté les grandes économies à «rejeter le protectionnisme excessif dans les domaines alimentaire et énergétique» en rappelant le gel des restrictions sur le commerce et les investissements que la Corée du Sud avait proposé lors du sommet inaugural du G20 en 2008 sur fond de crise mondiale.

Il a également souligné «la nécessité de joindre leurs forces pour empêcher les mesures irrationnelles en matière d'exportation et de production susceptibles d'entraver la stabilité des prix alimentaires et énergétiques dans le monde».

En outre, le président a prôné la «transition verte» dans les domaines alimentaire et énergétique. La communauté internationale doit «s'efforcer d'établir des systèmes alimentaire et énergétique respectueux de l'environnement et durables» et «prêter une plus grande attention au développement et au partage des technologies vertes novatrices au niveau du G20», a-t-il noté.

Yoon a également présenté les divers efforts de Séoul visant à renforcer la sécurité alimentaire et énergétique et à réaliser la neutralité carbone comme l'amélioration de la productivité et la réduction des émissions de gaz à effet de serre à travers une agriculture intelligente, une mise en valeur active de l'énergie nucléaire et le développement et la généralisation des technologies liées aux énergies propres comme les énergies renouvelables et l'hydrogène.

En guise de conclusion, il a proposé de «résoudre la crise alimentaire et énergétique avec l'esprit de solidarité et de coopération solide» en promettant de contribuer à la communauté internationale à travers des aides alimentaires alors que «la Corée du Sud, en tant que pays qui a surmonté ses difficultés grâce à des aides humanitaires dans le passé, ressent une plus grande part de responsabilité».

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page