Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Yoon et Kishida conviennent de trouver rapidement une solution à la question du travail forcé

International 16.11.2022 à 19h20

SEOUL, 16 nov. (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol et le Premier ministre japonais Fumio Kishida sont convenus de trouver une solution rapide à la question de l'indemnisation des victimes coréennes du travail forcé durant la guerre lors de leur sommet au Cambodge tenu plus tôt cette semaine, a fait savoir ce mercredi un responsable présidentiel.

Le sommet Yoon-Kishida a été tenu en marge des rassemblements régionaux à Phnom Penh dimanche, au cours duquel les dirigeants ont affirmé leur engagement clair à résoudre une «question en suspens» entre les deux pays, selon le responsable.

La question en suspens fait référence aux négociations en cours entre les deux pays sur la manière de régler les différends concernant une décision d'un tribunal sud-coréen de 2018 selon laquelle les entreprises japonaises devraient indemniser les victimes coréennes du travail forcé pendant la Seconde Guerre mondiale.

«L'ambiance était que nous devrions agir plus rapidement, et que les deux dirigeants devraient accorder une plus grande attention et apporter un soutien supplémentaire pour aboutir non seulement à une résolution de la question du travail forcé, mais aussi à une amélioration des relations Corée du Sud-Japon», a déclaré le responsable aux journalistes.

Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol (à g.) serre la main du Premier ministre japonais Fumio Kishida lors de leur sommet dans un hôtel à Phnom Penh, le 13 novembre 2022.

Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol (à g.) serre la main du Premier ministre japonais Fumio Kishida lors de leur sommet dans un hôtel à Phnom Penh, le 13 novembre 2022.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page