Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Troisième Commission de l'ONU adopte une résolution sur les droits humains au Nord pour la 18e année consécutive

International 17.11.2022 à 09h00
Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations unies. (Capture d'écran de l'UN Web TV. Revente et archivage interdits)

Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations unies. (Capture d'écran de l'UN Web TV. Revente et archivage interdits)

WASHINGTON/SEOUL, 16 nov. (Yonhap) -- La Troisième Commission de l'Assemblée générale des Nations unies a adopté mercredi une résolution condamnant la Corée du Nord pour des violations systématiques des droits de l'Homme.

Pour la 18e année consécutive, la commission a approuvé une résolution appelant à des efforts pour améliorer la situation des droits humains dans l'Etat reclus. Il s'agit de la première résolution parrainée par la Corée du Sud en quatre ans. La résolution a été adoptée par consensus et à l'unanimité sans vote. Elle sera soumise à un vote de l'Assemblée générale de l'ONU le mois prochain.

La résolution dirigée par les pays de l'Union européenne exprime des inquiétudes sur la détention, la torture et l'exécution illégales d'étrangers en Corée du Nord, tout en appelant Pyongyang à dévoiler toutes les informations liées aux familles et pays des victimes. Cette demande pour le dévoilement d'informations de la part de Pyongyang proviendrait de Séoul après qu'un officiel en charge de la pêche a été tué par balles par le Nord en 2020.

Le ministère sud-coréen des Affaires étrangères avait dit plus tôt avoir participé activement à l'élaboration de la résolution de cette année. La résolution condamne aussi la Corée du Nord pour ses tests de missiles continus en notant que le pays détourne des ressources de son peuple pour son programme d'armes illicites. Pyongyang a tiré un nombre record de missiles balistiques cette année en lançant plus de 40 missiles depuis le 25 septembre.

L'ambassadeur de Corée du Nord auprès de l'ONU, Kim Song, a déclaré que Pyongyang rejetait catégoriquement la résolution adoptée par la commission en la décrivant comme une combine politique destinée à entacher l'image du Nord.

Ambassadeur de Corée du Nord auprès de l'ONU, Kim Song. (Capture d'écran de l'UN Web TV. Revente et archivage interdits)

Ambassadeur de Corée du Nord auprès de l'ONU, Kim Song. (Capture d'écran de l'UN Web TV. Revente et archivage interdits)

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page