Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Pyongyang avertit de «contre-mesures plus furieuses» face à la dissuasion étendue américaine

Corée du Nord 17.11.2022 à 10h56
La ministre des Affaires étrangères nord-coréenne, Choe Son-hui. (Yonhap TV)

La ministre des Affaires étrangères nord-coréenne, Choe Son-hui. (Yonhap TV)

SEOUL, 17 nov. (Yonhap) -- Choe Son-hui, ministre des Affaires étrangères de la Corée du Nord, a publié ce jeudi matin un communiqué de presse par le biais de l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), avertissant de «contre-mesures plus furieuses» si Washington renforce ses moyens de dissuasion étendue sur la péninsule coréenne.

«Si les Etats-Unis renforcent leur offre de moyens de dissuasion étendue à leurs alliés et mènent plus d'activités militaires de provocation et de vantardise, nos contre-mesures militaires de niveau correspondant à la proportion directe deviendront plus furieuses», ajoutant que «les Etats-Unis comprendront qu'ils font un pari et le regretteront certainement». La ministre nord-coréenne a également dit que les contre-mesures nord-coréennes seraient pour eux «une menace plus sérieuse, réelle et inévitable.»

«Je déclare mon avertissement sérieux contre le bafouillage donné par les dirigeants des Etats-Unis, du Japon et du Sud lors de leur récent sommet. Ils ont dicté nos mesures militaires légales et d'autodéfense face à leurs exercices militaires d'invasion, comme une provocation, et ont parlé de renforcer la dissuasion étendue avec des répliques fortes et fermes», a indiqué Choe.

Le président Yoon Suk-yeol du Sud, le Premier ministre Fumio Kishida du Japon et le président Joe Biden des Etats-Unis se sont réunis en marge des sommets de l'Asean à Phnom Penh, au Cambodge, le 13 novembre dernier. Ils ont adopté un communiqué conjoint promettant la coopération étroite pour renforcer la dissuasion étendue contre les provocations nord-coréennes.

Dans son communiqué d'aujourd'hui, Choe a estimé que le sommet trilatéral pousserait la situation géopolitique autour de la péninsule dans une impasse imprévisible alors que «les exercices militaires combinés entre les Etats-Unis et leurs épigones ont été multipliés mais n'ont pas pu contrer nos contre-mesures écrasantes. Ces exercices n'ont fait qu'engendrer une crise sécuritaire chez eux». Le communiqué sous son nom est le premier pour la ministre Choe depuis son investiture en juin dernier.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page