Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Un B1-B effectue un exercice de ravitaillement au Japon, un avertissement au Nord

Corée du Nord 17.11.2022 à 11h47
Bombardiers B-1B
Bombardiers B-1B

Deux bombardiers stratégiques américians B-1B survolent la péninsule coréenne en compagnie de quatre chasseurs furtifs sud-coréens F-35A et de quatre chasseurs américains F-16 dans le cadre des exercices aériens combinés Vigilant Storm entre Séoul et Washington, le samedi 5 novembre 2022. (Photo fournie par le Comité des chefs d'état-major interarmées, JCS. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 17 nov. (Yonhap) -- Un bombardier stratégique américain B-1B Lancer a effectué un exercice de ravitaillement d'urgence dans le ciel du Japon, a fait savoir ce jeudi le Commandement stratégique des Etats-Unis (USSTRATCOM), vraisemblablement pour envoyer un avertissement à la Corée du Nord.

Le bombardier affecté au 37e escadron expéditionnaire a été déployé à la base japonaise de Misawa depuis la base aérienne Andersen à Guam pour mener cet exercice destiné à soutenir les missions BTS (Bomber Task Force).

«Le "hot pit refueling" nous fournit un moyen de ravitailler rapidement des aéronefs et de les renvoyer dans l'air», a déclaré le colonel Christopher McConnell, commandant du 37e escadron de bombardement expéditionnaire de l'armée de l'air américaine. «Il fournit une flexibilité dans notre mission et montre la capacité de remettre rapidement les B-1B en vol, si nécessaire», a-t-il ajouté. Le commandant a également noté que «les missions BTF montrent notre capacité à nous joindre à de nombreux pays alliés et partenaires dans la région Indo-Pacifique, en plus de nos forces conjointes».

Le bombardier en question fait partie des quatre B-1B qui ont été déployés le mois dernier à Guam depuis la base aérienne Ellsworth, dans le Dakota du Sud. Ces derniers ont également participé plus tôt ce mois-ci à l'exercice aérien combiné Corée du Sud-Etats-Unis baptisé Vigilant Storm avant de mener un autre exercice conjoint avec la Force aérienne d'autodéfense japonaise.

Le dernier exercice de ravitaillement, qui s'est déroulé dans un ciel à seulement 20 minutes de vol, est perçu comme un message d'avertissement fort à la Corée du Nord qui ne cesse d'exacerber les tensions sur la péninsule coréenne avec ses préparations pour un éventuel nouvel essai nucléaire et ses tirs de missiles balistiques. Des observateurs estiment qu'il est destiné à la fois à montrer la volonté des Etats-Unis de consolider la confiance dans la dissuasion étendue fournie à la Corée du Sud et au Japon et à faire pression sur la Chine.

Après la Réunion consultative sur la sécurité (SCM) tenue à Washington au début de ce mois-ci, le ministre de la Défense Lee Jong-sup a déclaré que lui et son homologue américain Lloyd Austin étaient d'accord pour renforcer les capacités et les positions de l'alliance dans chaque catégorie afin de «dissuader et répondre de manière efficace aux menaces nucléaires et de missiles croissantes de la Corée du Nord».

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page