Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Corée du Sud et les Pays-Bas élèvent leurs relations à un partenariat stratégique

International 17.11.2022 à 20h25

SEOUL, 17 nov. (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte sont convenus ce jeudi d'élever les liens bilatéraux à un «partenariat stratégique» et de renforcer la coopération dans les semi-conducteurs et les centrales nucléaires.

Yoon et Rutte ont annoncé l'accord à l'issue d'un sommet à Séoul, ayant dit avoir discuté d'un large éventail de questions, y compris la coopération dans les industries de haute technologie, les questions régionales et internationales et leurs réponses conjointes aux menaces nucléaires et de missiles de la Corée du Nord.

Les deux dirigeants ont également adopté une déclaration commune sur l'établissement d'un partenariat stratégique Corée du Sud-Pays-Bas.

«Nous sommes convenus de renforcer la coopération complémentaire entre les Pays-Bas, puissance en matière d'équipement de production des semi-conducteurs et la Corée du Sud, puissance en termes de production des puces», a déclaré Yoon lors d'une conférence de presse conjointe.

«La coopération dans le secteur des semi-conducteurs entre les deux pays qui occupent des positions importantes dans la chaîne d'approvisionnement mondiale en puces contribuera à stabiliser les chaînes d'approvisionnement mondiales», a-t-il continué, notant que Rutte et lui-même avaient eu des entretiens avec des représentants de l'industrie des puces des deux pays avant leur sommet.

Yoon a également dit que les deux pays ont reconnu l'importance croissante de l'énergie nucléaire sur fond de crise énergétique mondiale et s'étaient accordés à soutenir la coopération en la matière en établissant un canal de communication pour discuter de la construction de nouvelles centrales nucléaires aux Pays-Bas.

En ce qui concerne la Corée du Nord, Yoon et le Premier ministre sont convenus que les lancements de missiles balistiques et les menaces nucléaires sans précédent de Pyongyang dégradent gravement la paix et la stabilité régionales.

«Nous sommes convenus de travailler pour obtenir une réponse ferme et unie de la communauté internationale au cas où la Corée du Nord procéderait à une grave provocation, y compris un septième essai nucléaire», a-t-il déclaré.

Rutte a ajouté que la Corée du Nord a refusé de participer aux pourparlers pour une dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible, ce qui, selon lui, appelle à maintenir le niveau de pression sur le régime à travers la mise en œuvre complète et efficace des sanctions contre le régime.

La déclaration conjointe des dirigeants a également décrit d'autres détails de l'accord des deux pays pour établir un partenariat stratégique, y compris leur engagement en faveur d'un cyberespace libre, ouvert, sécurisé et interopérable.

Yoon et Rutte sont convenus de coorganiser un sommet sur l'intelligence artificielle responsable dans le domaine militaire aux Pays-Bas en février prochain, selon le communiqué.

«Les deux dirigeants sont également convenus de travailler plus étroitement ensemble pour produire des résultats concrets dans les domaines de l'énergie propre, y compris l'énergie éolienne et l'hydrogène, l'économie verte à faible émission de carbone, l'innovation numérique, l'agriculture intelligente, l'industrie spatiale, l'industrie de la défense, la science et la technologie, la recherche et développement, ainsi que la logistique, les ports intelligents et le transport», a-t-il déclaré.

Yoon a également demandé aux Pays-Bas de soutenir la candidature de la Corée du Sud pour accueillir l'Exposition universelle de 2030 à Busan, a-t-il ajouté.

Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol (à droite) et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte posent pour une photo avant leur entretien bilatéral au bureau présidentiel à Séoul, le jeudi 17 novembre 2022.

Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol (à droite) et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte posent pour une photo avant leur entretien bilatéral au bureau présidentiel à Séoul, le jeudi 17 novembre 2022.

Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol (à droite) serre la main du Premier ministre néerlandais Mark Rutte après leur conférence de presse conjointe au bureau présidentiel à Séoul, le jeudi 17 novembre 2022.

Le président sud-coréen Yoon Suk-yeol (à droite) serre la main du Premier ministre néerlandais Mark Rutte après leur conférence de presse conjointe au bureau présidentiel à Séoul, le jeudi 17 novembre 2022.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page