Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Des poids lourds du monde des affaires coréens et le prince héritier saoudien discutent de coopération

International 17.11.2022 à 21h29
Le président exécutif de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, arrive à l'hôtel Lotte, dans le centre de Séoul, le 17 novembre 2022, pour rencontrer le prince héritier et premier ministre saoudien Mohammed ben Salmane.

Le président exécutif de Samsung Electronics, Lee Jae-yong, arrive à l'hôtel Lotte, dans le centre de Séoul, le 17 novembre 2022, pour rencontrer le prince héritier et premier ministre saoudien Mohammed ben Salmane.

Le président du groupe SK, Chey Tae-won, arrive à l'hôtel Lotte, dans le centre de Séoul, le 17 novembre 2022, pour rencontrer le prince héritier et premier ministre saoudien Mohammed ben Salmane.

Le président du groupe SK, Chey Tae-won, arrive à l'hôtel Lotte, dans le centre de Séoul, le 17 novembre 2022, pour rencontrer le prince héritier et premier ministre saoudien Mohammed ben Salmane.

Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane (à gauche) s'entretient avec le Premier ministre sud-coréen Han Duck-soo le 17 novembre 2022, sur cette photo publiée par le bureau du Premier ministre. (Archivage et revente interdits)

Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane (à gauche) s'entretient avec le Premier ministre sud-coréen Han Duck-soo le 17 novembre 2022, sur cette photo publiée par le bureau du Premier ministre. (Archivage et revente interdits)

SEOUL, 17 nov. (Yonhap) -- Des chefs d'entreprise sud-coréens ont rencontré ce jeudi le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane à Séoul pour discuter de la coopération commerciale, notamment de la construction d'une méga-cité futuriste.

Lee Jae-yong, président exécutif de Samsung Electronics, Chey Tae-won, président du groupe SK, et Chung Euisun, président du groupe Hyundai Motor, figuraient parmi les huit chefs d'entreprise sud-coréens qui ont participé à la réunion tenue en fin de journée avec le prince héritier dans un hôtel du centre-ville de Séoul.

Les entreprises sud-coréennes cherchent à participer et à remporter des contrats de construction dans le cadre du projet de 500 milliards de dollars de l'Arabie saoudite, connu sous le nom de Neom, qui vise à construire une ville automatisée et durable, gérée par des robots et alimentée par l'énergie solaire, dans la province de Tabuk, au nord-ouest du royaume.

Le projet a été dévoilé par le prince héritier lors d'une conférence sur les investissements à Riyad en 2017.

Mohammed ben Salmane, le dirigeant de facto de l'Arabie saoudite, est arrivé à Séoul tôt jeudi. Il devrait quitter le pays en fin de journée.

Sa première et dernière visite dans le pays remonte à juin 2019. Il avait alors également rencontré des magnats du monde des affaires sud-coréens, dont Lee Jae-yong.

Le prince héritier saoudien cherche à remodeler l'économie du pays dans le cadre de l'initiative Vision 2030, à laquelle appartient le projet Neom, en se détachant du pétrole et en stimulant les investissements étrangers et le tourisme.

En juin, le consortium composé de Samsung C&T Corp, l'unité de construction du groupe Samsung, et de Hyundai Engineering & Construction Co, a remporté une partie du contrat de forage et de creusement d'un tunnel pour le projet Neom.

Bien que le montant exact du contrat n'ait pas été rendu public, Neom est considéré comme l'un des plus grands projets d'infrastructure de transport et de services publics au monde.

Samsung cherche également à renforcer la coopération scientifique et technologique avec l'Arabie saoudite dans le cadre de ce projet, pour lequel les technologies avancées, comme l'intelligence artificielle et l'Internet des objets, et la communication sans fil sont essentielles.

Les détails de la réunion n'ont pas été rendus publics.

«Nous avons parlé de renforcer la coopération dans les projets futurs, comme nous le faisons depuis de nombreuses années», a déclaré Chung Ki-sun, PDG de Hyundai Heavy Industries Holdings Co, aux journalistes après la réunion.

Plus tôt dans la journée, le prince héritier saoudien a dit espérer renforcer la coopération dans les secteurs des infrastructures, de l'énergie et de la défense, notamment pour concrétiser l'initiative Vision 2030, lors de sa rencontre avec le président sud-coréen Yoon Suk-yeol.

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page