Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Loi sur la réduction de l'inflation : Washington prêt à poursuivre le dialogue

International 18.11.2022 à 09h23

WASHINGTON/SEOUL, 17 nov. (Yonhap) -- Les Etats-Unis sont disposés à continuer les discussions avec la Corée du Sud pour apaiser les inquiétudes de cette dernière sur la Loi sur la réduction de l'inflation (IRA) qui prévoit des crédits d'impôt du gouvernement américain pour les véhicules électriques à l'exception de ceux fabriqués en Corée du Sud, a fait savoir jeudi Jose Fernandez, le sous-secrétaire d'Etat américain pour la croissance économique, l'énergie et l'environnement.

Fernandez a fait cette déclaration en décrivant la Corée du Sud comme un partenaire important pour la réalisation des objectifs définis dans le cadre de l'IRA. «Nous savons, je sais, qu'il y a des inquiétudes en république de Corée concernant la Loi sur la réduction de l'inflation», a dit le sous-secrétaire lors du forum annuel de l'Institut économique de Corée (KEI).

«Et si vous avez quelque chose à retenir de ce que je dis ce matin, nous sommes engagés à continuer le dialogue avec la république de Corée durant le processus d'application de la Loi sur la réduction de l'inflation, et je suis heureux de dire que les Etats-Unis et la Corée maintiennent ces lignes de communication très ouvertes et franches.»

Séoul a fait part de ses inquiétudes sur l'IRA, promulguée en août et offrant un crédit d'impôt pouvant atteindre 7.500 dollars pour les véhicules électriques assemblés en Amérique du Nord. Fernandez a souligné que l'IRA représentait «le plus grand investissement dans l'énergie propre et les chaînes d'approvisionnement» dans toute l'histoire des Etats-Unis, mais a noté que son pays ne pourrait pas réaliser ses objectifs tout seul.

«Elle (IRA) devrait avoir un impact sur le climat 10 fois supérieur à toute autre législation signée par n'importe quel président américain dans l'histoire des Etats-Unis», a assuré le sous-secrétaire. «Mais nous ne pouvons pas faire cela tout seul et nous nous en sommes rendu compte. Nous avons besoin de nos partenaires pour atteindre les objectifs qui sont définis par la Loi sur la réduction de l'inflation, de partenaires comme la république de Corée, connue pour sa forte industrie automobile et de batteries», a-t-il insisté.

Sur cette capture d'écran du site Internet de l'Institut économique de Corée (KEI), Jose Fernandez, le sous-secrétaire d'Etat américain pour la croissance économique, l'énergie et l'environnement, lors du forum annuel de l'institut basé à Washington, le 17 novembre 2022.

Sur cette capture d'écran du site Internet de l'Institut économique de Corée (KEI), Jose Fernandez, le sous-secrétaire d'Etat américain pour la croissance économique, l'énergie et l'environnement, lors du forum annuel de l'institut basé à Washington, le 17 novembre 2022.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page