Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(2e LD) Le Nord a tiré un ICBM présumé vers l'est

Corée du Nord 18.11.2022 à 11h54
Hwasong-17 à la parade militaire
Hwasong-17 à la parade militaire

Des missiles balistiques intercontinentaux présumés Hwasong-17 sont présentés au défilé militaire de masse organisé sur la place Kim Il-sung à Pyongyang, le soir du lundi 25 avril 2022, à l'occasion du 90e anniversaire de la fondation de l'Armée révolutionnaire populaire coréenne (ARPC), d'après une annonce de l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

Défilé d'ICBM à Pyongyang
Défilé d'ICBM à Pyongyang

La Corée du Nord a organisé un grand défilé militaire le soir du lundi 25 avril 2022 sur la place Kim Il-sung à Pyongyang pour le 90e anniversaire de la fondation de l'Armée révolutionnaire populaire coréenne (ARPC) et a présenté des missiles balistiques intercontinentaux présumés Hwasong-17, selon un rapport de l'Agence centrale de presse nord-corénne (KCNA) publié le lendemain. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

SEOUL, 18 nov. (Yonhap) -- La Corée du Nord a effectué un lancement de missile pour le 2e jour consécutif avec aujourd'hui un missile balistique non identifié, mais vraisemblablement un missile balistique intercontinental (ICBM), d'après l'annonce du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de Séoul ce vendredi matin.

Le Nord a tiré ce missile balistique vers l'est ce matin depuis le quartier de Sunan à Pyongyang, d'après les autorités militaires qui cherchent actuellement à déterminer la vitesse, la distance parcourue, l'altitude atteinte ainsi que les spécifications de ce missile. Concernant le point de chute de ce missile, le Premier ministre japonais a indiqué que «le missile nord-coréen semble être retombé dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon», d'après les médias japonais, ce matin.

Le dernier tir de missile balistique de longue portée par le Nord a eu lieu le 3 novembre dernier avec un missile présumé de type Hwasong-17. Ce dernier a parcouru 760 km et atteint une altitude maximale de 1.920 km avec une vitesse de Mach 15. Ce tir de missile a été considéré comme un échec puisqu'il est retombé subitement en mer de l'Est alors qu'il volait. La Corée du Nord a aussi effectué des lancements d'ICBM les 4 et 25 mai 2022.

Hier, la Corée du Nord a tiré un missile de courte portée (SRBM) depuis la région de Wonsan vers la mer de l'Est. Ce missile a parcouru environ 240 km en atteignant un apogée de 47 km avec une vitesse de Mach 4. Plus tôt dans la même journée, la ministre nord-coréenne des Affaires étrangères Choe Son-hui avait menacé les Etats-Unis et la Corée du Sud en parlant de «contre-mesures plus furieuses» face à la dissuasion étendue américaine.

«Si les Etats-Unis renforcent leur offre de moyens de dissuasion étendue à leurs alliés et mènent plus d'activités militaires de provocation et de vantardise, nos contre-mesures militaires de niveau correspondant à la proportion directe deviendront plus furieuses», a dit Choe dans un communiqué publié sous son nom.

Le précédent lancement de missile balistique du Nord remontait au 9 novembre dernier, à peine deux jours après les élections américaines Midterms 2022. La Corée du Nord a lancé un SRBM depuis le comté de Sukchon, dans la province du Pyongyan du Sud. Depuis le début de cette année, la Corée du Nord a tiré 35 missiles balistiques ainsi que 3 missiles de croisière.

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page