Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Yoon et Sanchez condamnent avec fermeté le tir d'ICBM de la Corée du Nord

International 18.11.2022 à 16h28

SEOUL, 18 nov. (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol et le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez ont condamné ce vendredi le dernier tir de missile balistique de la Corée du Nord lors de leur sommet bilatéral à Séoul. Les deux dirigeants ont déclaré leur position face à cette menace lors d'une conférence de presse conjointe donnée à l'issue de leur sommet tenu au bureau présidentiel de Yongsan.

La Corée du Nord a lancé un présumé missile balistique intercontinental (ICBM), juste avant la tenue du sommet. «Nous condamnons fermement le fait que la Corée du Nord lance des missiles balistiques à une fréquence et une intensité sans précédent», a déclaré Yoon. «Le Premier ministre Sanchez et moi-même sommes convenus de travailler étroitement ensemble pour obtenir une réponse unifiée de la communauté internationale», a-t-il ajouté.

Le président Yoon Suk-yeol et le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez donnent une conférence de presse conjointe à l'issue de leur sommet au bureau présidentiel de Yongsan à Séoul, le vendredi 18 novembre 2022.
Le président Yoon Suk-yeol prend la parole lors d'une conférence de presse conjointe après le sommet avec le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez au bureau présidentiel de Yongsan à Séoul, le vendredi 18 novembre 2022.

Sanchez a déclaré que «l'Espagne condamne fermement la récente série de lancements de missiles de la Corée du Nord» et «exprime nos inquiétudes face à une escalade des tensions et fait part de notre soutien (à la Corée du Sud)». Les deux dirigeants ont aussi montré leur volonté de développer les liens bilatéraux dans la déclaration commune.

Yoon a salué notamment que la coopération dans les investissements des entreprises des deux pays s'étendrait à des industries stratégiques du futur comme les batteries pour véhicules électriques et les énergies renouvelables, s'engageant à fournir des soutiens nécessaires du gouvernement pour aller dans ce sens.

Il a également espéré que le mémorandum d'entente (MoU) signé entre les institutions de financement des exportations des deux pays contribuerait à consolider les fondements pour que les entreprises des deux pays puissent remporter conjointement des contrats de construction en Afrique et au Moyen-Orient.

En ce qui concerne les échanges humains, Yoon a indiqué que l'Institut Cervantes qui ouvrira l'année prochaine à Séoul et le bureau de tourisme espagnol contribueraient à améliorer la compréhension et l'amitié entre les peuples des deux pays. Le Premier ministre espagnol a évalué que «les relations bilatérales ont atteint un niveau mature», ajoutant que l'Espagne estime que la Corée du Sud est un pays très important sur le plan économique et géopolitique.

Evoquant sa visite au complexe Samsung à Pyeongtaek, Sanchez a dit que les semi-conducteurs représentent l'un des secteurs clés de l'économie mondiale et que l'Espagne cherche à se développer davantage dans ce secteur. Il a également dit souhaiter voir de plus grandes avancées dans les relations bilatérales alors que l'Espagne assumera au deuxième semestre de l'année prochaine la présidence de l'Union européenne.

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page