Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le tir d'ICBM du Nord semble avoir été un succès, le territoire américain à sa portée

Corée du Nord 18.11.2022 à 17h15

SEOUL, 18 nov. (Yonhap) -- Des experts et les autorités militaires de Séoul ont estimé que le lancement de missile balistique intercontinental (ICBM) par la Corée du Nord ce matin semble avoir été un succès avec à sa portée le territoire des Etats-Unis, 15.000 km de distance depuis la Corée du Nord.

L'ICBM tiré ce matin a parcouru la distance de 1.000 km en atteignant un apogée de 6.100 km avec une vitesse de Mach 22, selon l'annonce du Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de Séoul et le missile présumé serait de type Hwasong-17. Le pays ermite a tiré un même missile le 3 novembre dernier mais n'avait pas parcouru la distance normale malgré le succès de la séparation des deux étages.

Le lancement d'aujourd'hui a eu lieu avec un grand angle et s'il avait été tiré avec un angle normal de 30 ou 45 degrés, la distance de 15.000 km aurait pu avoir été atteint. Les autorités japonaises ont également fait une analyse similaire.

Le ministre japonais de la Défense, Yasukazu Hamada, a indiqué aux journalistes que le missile nord-coréen supposé être un ICBM pourrait atteindre 15.000 km selon le poids du missile et de la tête en se basant sur le calcul de sa trajectoire. Il a également confirmé que le missile est retombé dans la zone économique exclusive (ZEE) du Japon à l'ouest d'Oshima-Oshima, dans la préfecture de Hokkaido. Le temps de vol de ce missile pourrait dépasser les 68 minutes.

Il semble que l'ICBM en question a effectué des manœuvres de séparation jusqu'à son 2e étage d'une manière normale à la vue de son apogée de 6.100 km. Mais on ne peut pas vérifier s'il a réussi sa rentrée dans l'atmosphère pour l'instant. Les autorités militaires prennent leurs précautions pour paler de succès ou pas, mais il est certain que la Corée du Nord a eu une avancée significative compte tenu de la distance parcourue, de l'altitude et de la vitesse, selon l'estimation des experts.

Tir d'ICBM
Tir d'ICBM

La Corée du Nord a lancé un nouveau missile balistique intercontinental (ICBM), Hwasong-17, le jeudi 24 mars 2022, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

Défilé d'ICBM à Pyongyang
Défilé d'ICBM à Pyongyang

La Corée du Nord a organisé un grand défilé militaire le soir du lundi 25 avril 2022 sur la place Kim Il-sung à Pyongyang pour le 90e anniversaire de la fondation de l'Armée révolutionnaire populaire coréenne (ARPC) et a présenté des missiles balistiques intercontinentaux présumés Hwasong-17, selon un rapport de l'Agence centrale de presse nord-corénne (KCNA) publié le lendemain. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

Hwasong-17
Hwasong-17

La Télévision centrale nord-coréenne (KCTV) a diffusé des images du tir de nouveau massile balistique intercontinental (ICBM), , le vendredi 25 mars 2022. (Capture d'image de la KCTV. Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page