Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

L'UE condamne «fermement» le tir d'ICBM du Nord

Actualités 20.11.2022 à 11h44
La Corée du Nord tire un missile balistique intercontinental (ICBM) Hwasong-17 depuis l'aéroport international de Pyongyang, le vendredi 18 novembre 2022, a rapporté le lendemain l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

PARIS, 19 nov. (Yonhap) -- L'Union européenne (UE) a condamné avec fermeté le tir de missile balistique intercontinental (ICBM) Hwasong-17, en le décrivant comme une action «dangereuse et irresponsable».

Les 27 pays membres ont déclaré dans un communiqué samedi (heure locale) que «L'UE condamne fermement le tir d'essai d'un ICBM par la République populaire démocratique de Corée (RPDC), tombé dans la zone économique exclusive du Japon le 18 novembre». «Cette action dangereuse, illégale et irresponsable inquiète profondément l'UE», poursuivent-ils dans un communiqué.

L'UE a également déploré que les efforts continus de Pyongyang pour développer des moyens toujours plus menaçants en vue de se procurer des armes de destruction massive menacent tous les pays. Elle a également indiqué que «l'UE demande à la RPDC de stopper immédiatement ces actions déstabilisatrices qui violent les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU et attisent les tensions régionales et internationales».

Le Comité des chefs d'état-major interarmées (JCS) de la Corée du Sud a déclaré vendredi que le Nord a lancé un ICBM qui a parcouru 1.000 km vers la mer de l'Est en atteignant un apogée de 6.100 km et une vitesse maximale de Mach 22. Pyongyang avait effectué un tir d'essai d'ICBM le 3 novembre qui se serait soldé par un échec.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page