Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Rodong Sinmun décrit l'ICBM comme «le plus fort de la planète»

Corée du Nord 20.11.2022 à 14h16

SEOUL, 20 nov. (Yonhap) -- Le quotidien nord-coréen Rodong Sinmun a loué ce dimanche le dernier lancement de missile balistique intercontinental (ICBM) de la Corée du Nord en parlant de «plus fort ICBM de la planète».

Avant-hier, l'armée nord-coréenne a tiré un Hwasong-17, connu pour pouvoir transporter plusieurs têtes de missile et parcourir environ 15.000 km, une distance suffisante pour atteindre toute l'Amérique du Nord.

Dans un éditorial, le journal officiel du Parti du travail, a dit que vendredi a été «un jour capital qui brillera sur l'histoire de 5.000 ans de notre peuple et sur la route glorieuse de notre république».

Le quotidien a ajouté que Pyongyang ne ferait «même pas un pas en arrière» dans le développement de sa puissance nucléaire sauf si «les politiques hostiles des Etats-Unis contre la Corée du Nord et les menaces nucléaires disparaissent fondamentalement».

Sur cette photo publiée le 19 novembre 2022 par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), un missile balistique intercontinental (ICBM) est lancé la veille depuis l'aéroport international de Pyongyang. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

«Le poids que nous portons comme un pays qui possède le missile balistique intercontinental le plus fort de la planète est vraiment immense», a-t-il poursuivi. «C'est un grand titre qui montre que le droit à (effectuer) des frappes nucléaires préemptives n'est pas exclusif aux Etats-Unis et prouve clairement au monde que nous sommes indéniablement une puissance nucléaire avec la force de confronter l'hégémonie nucléaire des Etats-Unis.»

Il a ajouté que le Nord continuerait à développer ses armes nucléaires pour «les sourires joyeux et les rêves heureux de la prochaine génération».

Le dirigeant nord-coréen a déclaré vendredi une «réponse nucléaire résolue» contre les menaces des Etats-Unis alors qu'il assistait au lancement d'ICBM avec sa fille qui est apparue à la télévision nord-coréenne pour la toute première fois.

Le missile, qui a été tiré depuis l'aéroport international de Pyongyang, a volé sur la distance de 999,2 km pendant une durée de 4.135 secondes et a atteint un apogée de 6.040,9 km avant de retomber dans les eaux internationales de la mer de l'Est, selon l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un devant un missile balistique intercontinental (ICBM) avec sa fille le vendredi 18 novembre 2022 sur cette photo publiée le lendemain par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA). (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page