Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Parquet interroge le «bras droit» du chef du PD pour corruption présumée

Actualités 20.11.2022 à 16h51
Jeong Jin-sang, secrétaire général adjoint du président du PD, Lee Jae-myung, arrive à la Cour centrale du district de Séoul le vendredi 18 novembre 2022 pour assister à une audience afin de décider de l'émission ou non d'un mandat d'arrêt à son encontre pour corruption présumée.

Jeong Jin-sang, secrétaire général adjoint du président du PD, Lee Jae-myung, arrive à la Cour centrale du district de Séoul le vendredi 18 novembre 2022 pour assister à une audience afin de décider de l'émission ou non d'un mandat d'arrêt à son encontre pour corruption présumée.

SEOUL, 20 nov. (Yonhap) -- Le Parquet a interrogé ce dimanche l'un des proches confidents de Lee Jae-myung, président du Parti démocrate (PD), qui a été arrêté pour corruption présumée et d'autres affaires liées à un scandale de développement immobilier.

Jeong Jin-sang, secrétaire général adjoint du président de la principale formation d'opposition, a été arrêté hier pour avoir reçu près de 140 millions de wons (105.596 dollars) entre 2013 et 2020 de la part de promoteurs immobiliers de Daejang-dong à la ville de Seongnam, au centre du scandale de corruption, en contrepartie de faveurs commerciales.

Plus tôt dans la journée, Jeong a été interrogé au Parquet central du district de Séoul pour la première fois depuis son arrestation.

Surnommé le «bras droit» de Lee, Jeong était un haut conseiller politique de Lee quand il était maire de la ville de Seongnam et gouverneur de la province du Gyeonggi. Il est connu pour être l'un des deux confidents les plus proches du président du PD, avec Kim Yong, chef adjoint de l'Institut pour la démocratie, un think tank affilié au parti, qui a été inculpé plus tôt ce mois-ci pour avoir reçu des fonds politiques illégaux d'une valeur de 847 millions de wons (591.000 dollars) de la part de développeurs immobiliers.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page