Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Les USA créent un commandement des forces spatiales au sein de l'USINDOPACOM

International 22.11.2022 à 11h27
Ci-dessus, une annonce du lancement prévu d'un nouveau Commandement des forces spatiales pour l'Indo-Pacifique des Etats-Unis. (Capture du compte Twitter du Commandement pour l'Indo-Pacifique des Etats-Unis, USINDOPACOM. Revente et archivage interdits)
Logo de la Force spatiale des Etats-Unis (Capture du site Internet de la Force spatiale. Revente et archivage interdits)

WASHINGTON/SEOUL, 22 nov. (Yonhap) -- La Force spatiale des Etats-Unis va établir un nouveau sous-commandement au sein du Commandement pour l'Indo-Pacifique des Etats-Unis (USINDOPACOM), une décision visant à renforcer les capacités de défense américaines contre les menaces de missiles balistiques posées principalement par la Chine et la Corée du Nord.

Dans un message posté sur son compte Twitter, l'USINDOPACOM a indiqué que le nouveau Commandement des forces spatiales pour l'Indo-Pacifique serait lancé mardi (heure locale). Ce sera le premier Commandement des forces spatiales qui sera établit sous un commandement de combat. La Force spatiale a été établie en décembre 2019 avec comme mission de «protéger les intérêts des Etats-Unis dans l'espace, dissuader l'agression dans et vers l'espace et mener des opérations spatiales.»

Les menaces dans l'espace incluent les missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) et les missiles hypersoniques, selon une source. La Corée du Nord a tiré un record de 63 missiles balistiques cette année, dont huit ICBM, selon l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies (ONU), Linda Thomas-Greenfield. Pyongyang a également revendiqué avoir effectué avec succès des tirs d'essai de missiles hypersoniques en janvier.

Le nouveau Commandement des forces spatiales, une fois établi, aidera à renforcer les capacités américaines pour détecter et intercepter les missiles balistiques provenant des pays de la région.

Le général Bradley Chance Saltzman de la Force spatiale, le deuxième chef pour les opérations, le cyber et le nucléaire, a fait savoir plus tôt que la Force spatiale chercherait à établir des commandements à l'intérieur de commandements de combat où les menaces contre les Etats-Unis sont plus élevées, tels que l'USINDOPACOM, le Commandement des forces des Etats‑Unis en Europe et le Commandement central des Etats-Unis (CENTCOM).

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page