Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La sœur du dirigeant nord-coréen dénonce le «deux poids, deux mesures» du Conseil de sécurité de l'ONU

Actualités 22.11.2022 à 20h08

SEOUL, 22 nov. (Yonhap) -- La sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'est offusquée ce mardi de la réunion du Conseil de sécurité des Nations unies (CSNU) de cette semaine sur le récent lancement d'un missile balistique intercontinental (ICBM) par Pyongyang, accusant le Conseil d'appliquer un «deux poids, deux mesures».

Dans une déclaration relayée par l'Agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA), Kim Yo-jong a critiqué la réunion du Conseil qui s'est tenue lundi (heure de New York) pour discuter du lancement d'un ICBM Hwasong-17 vendredi par la Corée du Nord.

«Le Conseil de sécurité des Nations unies a fermé les yeux sur les exercices militaires très dangereux des Etats-Unis et de la Corée du Sud et sur leur avide accumulation d'armes visant la RPDC, et s'est opposé à l'exercice par la RPDC de son droit inviolable à l'autodéfense correspondant», a-t-elle déclaré, en faisant référence à la Corée du Nord par son nom officiel, la République populaire démocratique de Corée (RPDC).

«Il s'agit manifestement de l'application d'un deux poids, deux mesures», a-t-elle ajouté.

Elle a également averti que la Corée du Nord effectuerait «la contre-attaque la plus dure» si quelqu'un calomniait l'exercice de son droit à l'autodéfense.

«Les Etats-Unis devraient garder à l'esprit que, même s'ils cherchent désespérément à désarmer la RPDC, ils ne pourront jamais la priver de son droit à l'autodéfense et que plus ils s'acharnent sur les actes anti-RPDC, plus ils seront confrontés à une crise de sécurité fatale», a-t-elle déclaré.

Cette photo, prise sur la page d'accueil de l'Agence centrale de presse nord-coreenne (KCNA), montre Kim Yo-jong, la sœur du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et vice-directrice de département du Comité central du Parti du travail, prononçant un discours lors d'une réunion sur les mesures anti-épidémiques qui s'est tenue à Pyongyang le 10 août 2022. (Utilisation en Corée du Sud uniquement et redistribution interdite)

mathieu@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page