Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La sœur du leader nord-coréen traite le président Yoon et ses collaborateurs d'«idiots»

Actualités 24.11.2022 à 10h23
Kim Yo-jong

SEOUL, 24 nov. (Yonhap) -- Kim Yo-jong, la sœur du leader nord-coréen Kim Jong-un et la directrice adjointe du Comité central du Parti du travail de la Corée du Nord a publié un communiqué dans lequel elle traite le gouvernement de Yoon Suk-yeol et ses collaborateurs d'«idiots» en critiquant les sanctions unilatérales additionnelles du Sud et des Etats-Unis contre le Nord suite aux tirs de missiles balistiques intercontinentaux.

La sœur du leader nord-coréen a indiqué que «je m'inquiète que le peuple sud-coréen reste assis à regarder passivement les actes du gouvernement de Yoon Suk-yeol et les autres idiots qui continuent à créer une situation dangereuse», en ajoutant qu'«au moins, Séoul n'a pas été notre cible quand Moon Jae-in était au pouvoir». Ces propos de Kim viseraient à inciter les Sud-Coréens à se soulever contre l'administration Yoon en passant la responsabilité au Sud pour la situation tendue dans la péninsule coréenne, mais les observateurs les estiment inappropriés.

«Les sanctions désespérées et la pression des Etats-Unis et des marionnettes sud-coréennes contre la RPDC (République populaire démocratique de Corée) alimenteront notre hostilité et colère et ces actes serviront de collet pour égorger leur propre cou», a-t-elle blâmé.

Le communiqué d'aujourd'hui relance ouvertement son hostilité contre le Sud et l'administration Yoon après que le Nord a légiféré la loi sur ses forces nucléaires en affichant l'éventualité d'attaques préemptives contre le Sud en septembre. En août dernier, Kim Yo-jong a publié un communiqué reprenant des propos outrageant à l'égard du président sud-coréen qui a proposé un «plan audacieux» pour le Nord. Elle a mentionné le président Yoon dans son texte en disant que «nous détestons humainement cette personne».

En évoquant l'annonce du ministère sud-coréen des Affaires étrangères du Sud du 22 novembre dernier sur sa volonté d'imposer des sanctions unilatérales contre le Nord, la sœur du leader nord-coréen a dit que «le Sud qui répète comme un perroquet sans perdre un seul mot, ''les sanctions unilatérales'' que les Etats-Unis viennent de prononcer. Cet acte dégueulasse démontre plus clairement que le groupe sud-coréen est un chien fidèle et une marionnette des Etats-Unis.»

Elle a poursuivi ces propos en disant que «si jamais ils ont cru et ont fait un petit calcul qu'il est possible de s'échapper de la situation dangereuse actuelle avec les ''sanctions'', ce sont vraiment des idiots qui ne savent pas comment vivre dans la paix et dans le confort.» Le 22 novembre dernier, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de Séoul a annoncé que «comme les provocations nord-coréennes se poursuivent, le gouvernement envisage des sanctions unilatérales et additionnelles».

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page