Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Le Parquet épluche les comptes bancaires du chef du PD

National 24.11.2022 à 16h37
Le président du parti d'opposition, le Parti démocrate (PD), Lee Jae-myung, prend la parole durant une réunion de l'Association coréenne des citoyens seniors à l'Assemblée nationale le mercredi 23 novembre 2022.

SEOUL, 24 nov. (Yonhap) -- Le Parquet central du district de Séoul a commencé à se pencher sur les comptes bancaires du leader de la formation d'opposition, le Parti démocrate (PD), Lee Jae-myung, ont fait savoir ce jeudi des autorités judiciaires, montrant qu'une enquête directe sur Lee est imminente.

Un tribunal a émis un mandat pour suivre les comptes de Lee et de sa famille, apparemment pour détecter les éventuelles transactions d'argent douteuses entre Lee et son entourage, selon les officiels. Le Parquet semble chercher à vérifier si de l'argent a été reçu ou non par deux de ses confidents clés, Jeong Jin-sang et Kim Yong, de la part de promoteurs immobiliers au centre du scandale de corruption à Seongnam, au sud de Séoul, ont-ils ajouté.

Jeong, secrétaire général adjoint du président de la principale formation d'opposition, et Kim, qui a démissionné cette semaine du poste de chef adjoint de l'Institut pour la démocratie, un groupe de réflexion affilié au parti, ont été arrêtés pour avoir reçu environ 140 millions de wons (104.000 dollars) et 847 millions de wons, respectivement, de la part de promoteurs immobiliers de Daejang-dong à Seongnam en échange de faveurs commerciales, quand Lee était maire de la ville.

Les procureurs ont également commencé à examiner les allégations selon lesquelles de l'argent liquide d'une valeur de 100 à 200 millions de wons serait conservé au domicile de Lee. A cet égard, ils ont récemment interrogé un informateur qui aurait vu un employé du gouvernement provincial du Gyeonggi proche de Lee sortant de son domicile à Seongnam avec un sac en papier rempli d'espèces en juin 2021.

L'informateur a attiré l'attention des médias au début de l'année dernière après avoir divulgué l'abus présumé de cartes de crédit professionnelles par l'épouse de Lee, Kim Hye-kyung, et l'employé, identifiée uniquement par son nom de famille Bae, quand le chef du PD était gouverneur de la province du Gyeonggi.

Il aurait dit aux procureurs que Bae lui a dit que de l'argent liquide d'une valeur de 100-200 millions de wons a été déposé sur un compte bancaire de Lee. Le Parquet soupçonne que les espèces détenues chez Lee pourraient faire partie de l'argent que ses proches ont reçu de la part de développeurs de Seongnam, en notant que la corruption présumée de Kim Yong aurait eu lieu vers juin 2021.

Par ailleurs, le PD a fortement rejeté les allégations sur la présence de cet argent chez Lee, en affirmant qu'environ 270 millions de wons ont été retirés de son propre compte en 2019 et comprenait l'argent de condoléances reçu après le décès de sa mère en mars 2020.

Le parti d'opposition a également expliqué que Lee a déjà rapporté l'argent en question dans sa déclaration de patrimoine de la période 2020-2021 et a dépensé l'argent pour les élections primaires en vue de devenir candidat à la présidentielle l'année dernière.

rainmaker0220@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page