Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Paris 2024 : les athlètes sud-coréens s'installeront à un centre d'entraînement à Fontainebleau

Actualités 25.11.2022 à 16h23
Des responsables du Comité sportif et olympique coréen (KSOC), de la ville de Fontainebleau, de l'office de tourisme du pays de Fontainebleau et de Citésports, posent après avoir signé un protocole d'entente (MoU) pour la gestion d'un centre d'entraînement et d'un centre de soutien à la cantine de la délégation sud-coréenne des athlètes. (Photo fournie par le KSOC. Revente et archivage interdits)
Signature d'un protocole d'entente (MoU) entre le Centre national d'entraînement de Jincheon et l'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP) pour la coopération sportive entre les deux pays et l'amélioration des compétences de leurs athlètes. (Photo fournie par le KSOC. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 25 nov. (Yonhap) -- Le Comité sportif et olympique coréen (KSOC) a démarré sa préparation en vue des Jeux olympiques d'été de 2024 à Paris en signant des protocoles d'entente avec des centres d'entraînement français, a-t-il fait savoir ce vendredi.

You In-tak, directeur du Centre national d'entraînement de Jincheon actuellement en visite à Paris, a signé mardi (heure française) un protocole d'entente (MoU) avec l'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP) pour la coopération sportive entre les deux pays et l'amélioration des compétences de leurs athlètes.

En vertu de cette entente, les centres d'entraînement des deux pays organiseront des échanges d'entraînement en ouvrant leurs installations aux athlètes du pays partenaire, échangeront des informations liées au sport international et analyseront et compareront leurs applications médicales et scientifiques avancées dans le domaine sportif.

Les deux institutions sont également convenues de choisir plus de deux disciplines de démonstration pour inviter les athlètes du pays partenaire et organiser des séances d'entraînement dans le but d'améliorer la compétence des sportifs des deux pays. La France est forte en judo et escrime et la Corée du Sud en taekwondo.

En outre, le KSOC a conclu un autre MoU avec la ville de Fontainebleau, l'office de tourisme du pays de Fontainebleau et Citésports, le site du Centre national des sports de la défense (CNSD), pour la gestion d'un centre d'entraînement et d'un centre de soutien à la cantine de la délégation sud-coréenne des athlètes.

La délégation des athlètes sud-coréens s'installera au camp Guynemer à Fontainebleau, à 57km au sud de Paris, en juillet 2024 pour leur entraînement avant le début des Jeux olympiques de Paris. Ce sera la première fois en 12 ans que la délégation olympique sud-coréenne disposera d'un centre de soutien pour les repas des athlètes et d'un espace d'entraînement préliminaire depuis les JO de 2012 à Londres. Le camp Guynemer, une installation de l'Ecole interarmée des sports, abrite plusieurs gymnases couverts et terrains de sports de dernier cri.

Citésports mettra à la disposition du KSOC des hébergements, cuisines, restaurants et espaces d'entraînement. Des diététiciens et chefs-cuisiners du Centre national d'entraînement de Jincheon s'installeront eux aussi au camp Guynemer pour fournir des repas coréens à la délégation nationale.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page