Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

SPC, la marque de Paris Baguette, forme une cellule sur les conditions de travail

National 01.12.2022 à 14h57

SEOUL, 01 déc. (Yonhap) -- Le groupe de chaînes de boulangeries et de pâtisseries SPC, connu pour sa marque Paris Baguette, a inauguré ce jeudi une cellule dédiée à l'étude des conditions de travail en collaboration avec sa Commission de gestion de la sécurité et le syndicat à l'issue de l'accident de travail survenu le 15 octobre dans une usine de sa filiale SPL ayant entraîné la mort d'une employée.

La cellule est en charge d'étudier les mesures de sécurité et les conditions de travail dans les différentes filiales du groupe dont Paris Croissant, SPC Samlip, BR Korea, SPL et autres. La cellule étudiera notamment le système de travail alternatif nuit/jour et écoutera les propositions du syndicat, à la lumière du décès d'une jeune femme dans un mixeur le 15 octobre.

«Nous projetons de concevoir différents moyens pour assurer la sécurité et les conditions de travail», a déclaré le groupe SPC. Il est à noter que le groupe SPC a créé la Commission de gestion de la sécurité juste après l'accident de travail mortel. La commission est composée de 4 membres de l'extérieur et d'un membre issu de la société.

(Photo fournie par SPC. Revente et archivage interdits)

(Photo fournie par SPC. Revente et archivage interdits)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Mots clés
Accueil Haut de page