Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Macron et Biden condamnent les tests de missiles balistiques du Nord

Corée du Nord 02.12.2022 à 08h33
Le président américain Joe Biden (à dr.) et le président français Emmanuel Macron échangent une poignée de main le jeudi 1er décembre 2022 après avoir donné une conférence de presse conjointe à la Maison-Blanche à Washington. (EPA=Yonhap. Revente et archivage interdits)

Le président américain Joe Biden (à dr.) et le président français Emmanuel Macron échangent une poignée de main le jeudi 1er décembre 2022 après avoir donné une conférence de presse conjointe à la Maison-Blanche à Washington. (EPA=Yonhap. Revente et archivage interdits)

SEOUL/WASHINGTON, 01 déc. (Yonhap) -- Le président américain Joe Biden et le président français Emmanuel Macron ont fermement condamné jeudi les récents tirs d'essai de missiles balistiques de la Corée du Nord en décrivant ces tests comme une menace pour la paix et la stabilité régionales.

Les dirigeants sont également convenus de travailler ensemble au sein du Conseil de sécurité des Nations unies pour tenir Pyongyang responsable, selon une déclaration conjointe publiée après leur sommet bilatéral à Washington.

«Les deux chefs d'Etat condamnent également fermement le nombre sans précédent d'essais de missiles balistiques illégaux qui ont été conduits cette année par la République populaire démocratique de Corée (RPDC), qui violent plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et qui menacent la paix et la stabilité régionales ; ils sont déterminés à poursuivre leur coordination au sein du Conseil de sécurité des Nations unies pour faire face aux violations commises par la RPDC», a indiqué la déclaration en faisant référence au nom officiel de la Corée du Nord.

Cette condamnation conjointe fait suite à la récente série de tests de missiles nord-coréens. Pyongyang a tiré 63 missiles balistiques cette année dont plus de 30 depuis le 25 septembre.

Les Etats-Unis ont cherché à imposer de nouvelles sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU à la Corée du Nord pour ses provocations de missiles, comprenant plusieurs tirs d'essai de missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), mais toutes les 10 réunions du conseil tenues cette année sur la Corée du Nord ont été bloquées par la Chine et la Russie, tous deux membres permanents du Conseil de sécurité, disposant donc d'un droit de veto.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page