Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Drogue : inculpations de jeunes membres des familles Namyang et Hyosung

Actualités 02.12.2022 à 16h20

SEOUL, 02 déc. (Yonhap) -- Un petit-fils du fondateur du groupe laitier Namyang a été mis en détention pour des allégations de consommation de drogue et de trafic. Le Parquet a inculpé huit autres personnes incluant des jeunes membres de familles aisées de conglomérats dans le cadre de cette affaire de drogue.

Le Parquet central du district de Séoul a requis un mandat d'arrêt contre le petit-fils de la famille du patron de Namyang, Hong, âgé de 40 ans, pour des allégations de consommation chronique de drogue afin de le placer en détention. Il est le petit-fils du défunt fondateur du groupe Namyang, Hong Doo-young. Ce conglomérat est une entreprise spécialisée dans les produits laitiers et est l'une des deux plus grandes du secteur.

Le petit-fils aurait consommé de la marijuana à répétition et en aurait transmis à des proches et à des étudiants coréens à l'étranger. Le nombre d'inculpés s'élèverait à neuf au total et le Parquet mène actuellement une investigation. Parmi ces proches, il y a également un descendant de la famille Cho du groupe Hyosung, un autre conglomérat chimique du pays. Faisant partie de la troisième génération de la famille du groupe Hyosung, Cho, âgé de 39 ans, est soupçonné d'avoir acheté de la marijuana à Hong à quatre reprises entre janvier et novembre de cette année.

Un membre d'un trio de la musique pop, connu sous le nom de famille Ahn (40 ans) a aussi été mis en détention pour l'achat de marijuana entre mars et octobre de cette année. Il en aurait même cultivé chez lui. Parmi les neuf, il y a aussi un gendre d'un ancien PDG d'un grand holding financier. Ces personnes ont consommé de la marijuana lorsqu'elles étaient à l'étranger pour leurs études et n'ont pas pu arrêter cette pratique illégale.

Dans la famille Hong de Namyang, l'affaire de stupéfiant n'est pas un cas unique. Une petite-fille (du côté de la fille) du fondateur de Namyang, Hwang Ha-na, avait reçu une peine d'un an de prison ferme avec deux ans de sursis pour injection du méthamphétamine entre 2015 et 2018 avec son petit ami, le chanteur Park Yoo-chun, connu son le nom de scène Micky Yoochun et appartenant au groupe TVXQ.

Hwang a été arrêtée pour la deuxième fois en 2020 pour une autre injection de drogue. Elle était dans la période de sursis suite à sa première condamnation. Elle a donc été placée en détention alors que la Cour suprême a confirmé sa peine d'un an et huit mois de prison ferme.

En octobre dernier, Hwang a effectué sa peine et est sortie de prison. Elle a suivi un traitement de désintoxication et aide actuellement des drogués à s'en sortir. Elle a fait une apparition dans une émission d'une chaîne de télévision locale en novembre dernier pour alerter du danger de la consommation de drogue et de ses effets secondaires.

Le Parquet central du district de Séoul (Photo d'archives Yonhap)

Le Parquet central du district de Séoul (Photo d'archives Yonhap)

Hwang Ha-na (Photomontage Yonhap TV)

Hwang Ha-na (Photomontage Yonhap TV)

De la marijuana saisie au domicile d'un inculpé (Photo fournie par le Parquet. Revente et archivage interdits)

De la marijuana saisie au domicile d'un inculpé (Photo fournie par le Parquet. Revente et archivage interdits)

Des cartouches de marijuana liquide saisies par le Parquet (Photo fournie par le Parquet. Revente et archivage interdits)

Des cartouches de marijuana liquide saisies par le Parquet (Photo fournie par le Parquet. Revente et archivage interdits)

jhoh@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page