Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

(LEAD) Grève des camionneurs : Yoon ordonne des mesures strictes contre les actes illégaux

Actualités 04.12.2022 à 16h50

SEOUL, 04 déc. (Yonhap) -- Le président Yoon Suk-yeol a dirigé ce dimanche une réunion des ministres afin de discuter des mesures pour faire face à la grève générale prolongée des camionneurs, a fait savoir un responsable du bureau présidentiel.

Les camionneurs syndiqués sont en grève depuis 11 jours et exigent que le gouvernement rende permanent le système de salaire minimum. La grève a provoqué de graves perturbations, en particulier dans les transports de ciment et d'acier, et commence à peser sur le secteur de la raffinerie du pays.

La réunion d'aujourd'hui a rassemblé tous les membres concernés du gouvernement, dont le ministre des Finances, le ministre de l'Intérieur et le ministre du Transport, ainsi que le chef de la police, selon le responsable.

Yoon a demandé aux ministres de «mobiliser tous les moyens administratifs pour répondre rapidement à la grève générale des camionneurs», tout en promettant des mesures sévères contre les actes illégaux.

«La Solidarité des camionneurs prive la liberté des autres et prend en otage l'économie nationale pour ses propres intérêts», a déclaré Yoon, ajoutant qu'il s'agit d'«une grave menace contre l'Etat de droit».

Il a réaffirmé que «le gouvernement sera intransigeant vis-à-vis des groupes qui mènent collectivement des violences et des actes illégaux» et «demandera la responsabilité de ces actes conformément aux lois et principes».

Il a également promis la protection du gouvernement pour ceux qui travaillent normalement depuis toujours et ceux qui retourneront au travail en mettant fin à leur grève.

Le chef de l'Etat a demandé aux ministres de préparer l'émission d'un autre ordre exécutif de retour au travail pour les secteurs de la raffinerie et de l'acier qui subiront vraisemblablement des dommages supplémentaires et de mobiliser du personnel de remplacement, des effectifs et des équipements de l'armée en cas de nécessité pour minimiser les dégâts sur les industries.

Concernant la grève générale de la Confédération coréenne des syndicats (KCTU), l'un des deux principaux syndicats-cadres en Corée du Sud, prévue le 6 décembre, Yoon l'a qualifiée de «grève à des fins politiques» qui ne protège pas les droits et intérêts des travailleurs.

Le président Yoon Suk-yeol prend la parole lors d'une réunion des ministres organisée au bureau présidentiel dans un contexte de grève des camionneurs, le dimanche 4 décembre 2022. (Photo fournie par le bureau présidentiel. Revente et archivage interdits)

Le président Yoon Suk-yeol prend la parole lors d'une réunion des ministres organisée au bureau présidentiel dans un contexte de grève des camionneurs, le dimanche 4 décembre 2022. (Photo fournie par le bureau présidentiel. Revente et archivage interdits)

eloise@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page