Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

La Russie cherche toujours à acheter des armes nord-coréennes, selon Washington

International 08.12.2022 à 08h12

WASHINGTON/SEOUL, 08 déc. (Yonhap) -- La Russie est toujours à la recherche d'armes nord-coréennes et iraniennes pour sa guerre contre l'Ukraine, a dit mercredi le porte-parole du département d'Etat américain, Ned Price. Ce dernier a aussi décrit la Corée du Nord comme la menace la plus sérieuse dans l'Indo-Pacifique en raison notamment de ses récents tirs de missiles balistiques.

«Nous savons que l'attaque brutale de la Russie sur l'Ukraine a forcé la Russie à accroître ses quantités relativement petites d'armes, dont des missiles balistiques», a déclaré Price lors d'un point-presse quotidien.

«Donc l'inquiétude reste que la Russie pourrait se tourner vers d'autres pays, dont l'Iran, pour reconstituer son stock de missiles balistiques, tout comme nous continuons à être inquiets que la Russie continue de solliciter la RPDC (République populaire démocratique de Corée) pour d'autres formes d'aides pour sa guerre illégale contre l'Ukraine», a ajouté le porte-parole.

Les Etats-Unis avaient dit plus tôt que le Nord était en train d'envoyer secrètement «des millions» d'obus d'artillerie à la Russie en cachant la réelle destination de ses expéditions. Cependant, John Kirby, le coordonnateur des communications stratégiques du Conseil de sécurité nationale, a noté que les livraisons d'armes nord-coréennes n'avaient pas encore pu être confirmées.

Le porte-parole du département d'Etat américain, Ned Price, lors d'un point-presse quotidien à Washington, le mardi 7 décembre 2022.

Le porte-parole du département d'Etat américain, Ned Price, lors d'un point-presse quotidien à Washington, le mardi 7 décembre 2022.

xb@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page