Go to Contents Go to Navigation

Notre site utilise des cookies et d'autres techniques pour offrir une meilleure qualité de service. En continuant à visiter le site, vous acceptez l'usage de ces techniques et notre politique. Voir en détail

Retour de la chanteuse de jazz Nah Youn-sun sur une scène séoulienne

Sport/Culture 08.12.2022 à 11h40
Chanteuse de jazz Nah Youn-sun. (Photo fournie par Nplug. Revente et archivage interdits)

Chanteuse de jazz Nah Youn-sun. (Photo fournie par Nplug. Revente et archivage interdits)

SEOUL, 08 déc. (Yonhap) -- La chanteuse de jazz sud-coréenne Nah Youn-sun, établie en France, donnera un concert le 14 décembre au Centre Sejong pour les arts du spectacle, dans le centre de Séoul. L'artiste a choisi son pays natal pour boucler sa tournée mondiale destinée à présenter son 11e album studio «Waking World» sorti en janvier dernier après avoir donné des concerts en France, en Allemagne, en Espagne, aux Etats-Unis et au Canada.

Il s'agira de son premier concert solo à Séoul en trois ans. Nah est allée à la rencontre de fans coréens dans plusieurs autres régions mais n'est pas montée sur une scène séoulienne depuis fin 2019 à cause du Covid-19. Dans son premier disque intégralement écrit et composé par elle depuis ses débuts en 1994, Nah parle des souffrances du monde face au nouveau coronavirus mais chante aussi l'espoir.

«J'ai constaté que ce monde n'est effectivement pas facile à vivre. Mais d'une autre part, je me suis dit que je ne peux pas abandonner l'espoir», a déclaré la chanteuse lors d'une interview accordée ce jeudi à l'agence de presse Yonhap. «Si notre vie était une pièce de théâtre, ne faudrait-il pas vivre avec ardeur jusqu'à la tombée du rideau ?»

Si le monde est en train de retrouver sa vie d'avant la pandémie, il ne manque jamais de nouvelles sinistres avec la guerre en Ukraine, le dérèglement climatique et la bousculade à Itaewon. Le message d'espoir de «Waking World» est ainsi toujours valable aujourd'hui.

«Au cours de la tournée en Europe, j'ai pu ressentir en personne les répercussions de la guerre alors qu'on était appelé à ne pas chauffer à plus de 19℃ et à débrancher (les appareils) pour faire des économies d'énergie», a-t-elle rappelé. «(Pendant la pandémie), je pensais qu'il n'y aurait plus de beaux jours, mais on est vite revenu à la normale. La vie est vraiment "Endless Deja Vu". Je pense qu'il est important de maintenir mon équilibre», a confié l'artiste en faisant référence à l'un des titres de son dernier album.

Lors de son prochain concert à Séoul, elle projette d'interpréter des chansons de son 11e album mais aussi des morceaux jamais dévoilés encore. Un cadeau surprise est aussi attendu à l'approche de Noël.

«Comme c'est un concert avec des musiciens de jazz, les improvisations ne manqueront pas. J'apporterai de nouvelles touches comme des variations aux intros ou outros ou de nouveaux codes au milieu», a-t-elle dit. A propos de son nouveau projet, Nah a confié s'être donné comme objectif de présenter un 12e album studio d'ici l'automne prochain.

lsr@yna.co.kr

(FIN)

Accueil Haut de page